Solides à Angers, les Guerrières ramènent une précieuse victoire !

27 avril 2022

Angers 61-67 ESBVA-LM

 

Doucement mais sûrement, on se rapproche de la fin de saison régulière en LFB. Mais avant cela, il y a encore 2 matches à disputer et non des moindres ! Ca commençait hier soir avec un déplacement des joueuses de Villeneuve d’Ascq dans le Maine-et-Loire pour affronter une équipe d’Angers également qualifiée pour les playoffs. Comme attendu, les deux équipes se sont regardées les yeux dans les dès les premiers instants (2-2, 2’). Il faudra attendre la deuxième partie du premier acte pour voir Kékelly ELENGA (4 points, 2 rebonds) et les locales prendre un léger avantage au score alors que, jusque-là, les deux équipes ne parvenaient pas à se départager (11-10, 7’). Côté nordiste, on avait du mal à trouver des solutions offensives à cet instant de la partie. Si bien que quand l’UFAB 49 a compté 6 points d’avance (16-10, 8’), Rachid MEZIANE a dû prendre un premier temps mort pour freiner les ardeurs des protégées de David GAUTIER. Ce recadrage fut bénéfique puisqu’il a permis à Christelle DIALLO (14 points, 3 rebonds), à 2 reprises, et ses copines de repartir de l’avant (16-14, 9’). A la fin du premier quart-temps, rien n’était car Angers ne menait au score que 2 longueurs (18-16, 10’).

Les pendules ont été remises à l’heure quand Kariata DIABY (9 points, 8 rebonds) a aidé l’ESBVA-LM à revenir à la hauteur de l’UFAB 49 (18-18, 11’). Les choses s’amélioraient encore davantage pour les Guerrières lorsque Sandra YGUERAVIDE (10 points, 5 rebonds) obtenait 2 lancers francs qu’elle convertissait pour repasser devant au score. Mais attention à ne pas se reposer sur ses acquis car Adèle DREANO-TRECANT (3 points, 1 rebond) et les Angevines avaient du répondant (21-22, 13’). Dans la foulée, les Villeneuvoises se sont offert une très belle marche vers l’avant, qui leur a même permis de franchir pour la première fois la barre des 10 points d’avance (24-34, 17’). Dès lors, Jo GOMIS (10 points, 2 rebonds) et ses copines avaient bien trouvé leurs marques dans ce match important pour espérer se rapprocher du podium. A la pause, c’est une avance de 15 points que comptait l’ESBVA-LM (26-41, 20’).

Les Guerrières revenaient sur le terrain avec toujours la même détermination. Ainsi, c’est en toute confiance que Jolene ANDERSON (7 points, 12 rebonds) et ses partenaires dans le but de se mettre encore plus à l’abri. Mais ce regain de confiance n’était que de courte durée puisqu’Alexis PETERSON (21 points, 5 passes décisives) et les locales ne baissaient pas pavillon (37-49, 26’). Heureusement, après un temps mort de leur coach, les Guerrières parvenaient à se redresser, par l’intermédiaire de Janelle SALAUN (12 points, 7 rebonds) notamment (37-51, 27’). L’autre bonne nouvelle à ce moment du match, c’est que les Angevines manquaient 2 paniers sous le cercle qui auraient pu les remettre sur le droit chemin. Au bout de 30 minutes, les Guerrières, même si elles avaient perdu le troisième quart sur le score de 17 à 15, maintenaient le cap malgré une Miss PETERSON qui leur faisait très mal (43-56, 30’).

Face à une défense locale agressive, les Guerrières ne tremblaient pas et restaient conservaient un écart de 13 unités au début du dernier quart-temps (45-58, 32’). Ledit écart grandissait encore un peu quand Janelle SALAUN faisait preuve de sang-froid pour inscrire un 2+1 même si la jeune Axelle MERCERON (10 points, 1 contre) calmait les Nordistes en 2 fois (49-61, 34’). Dans le money time, l’UFAB 49 commençait à s’enflammer et c’est encore une fois Axelle MERCERON qui aidait son équipe à repasser sous la barre des 10 points alors qu’il restait 3 minutes à jouer (57-63, 37). Il faudra encore le courage de Christelle DIALLO pour souffler sur les braises dans la foulée (57-65, 39’). Et finalement, pour le plus grand plaisir des supporters qui avaient fait le déplacement, les Guerrières revenaient d’Angers avec une nouvelle victoire (61-67) au compteur avant la réception de Basket Landes samedi à 20h au Palacium.

Partenaires officiels