Sans trembler, les Guerrières reviennent de l’Hérault avec une belle victoire

23 mars 2022

 

 

Lattes-Montpellier 69-79 ESBVA-LM

 

Ce mercredi soir, les Guerrières se rendaient à Lattes pour affronter le BLMA dans le cadre de la 13ème journée de championnat. Le match débutait mal pour l’ESBVA-LM, qui encaissait d’entrée un 5-0 que Kariata DIABY (14 points, 14 rebonds) puis Jo GOMIS (7 points, 3 passes décisives) ont su arrêter rapidement (5-4, 2’). Les Villeneuvoises devaient toutefois se méfier d’une Sydney WALLACE en réussite (19 points dont 4/6 à 3 points) en ce début de rencontre (8-6, 3’). Sous l’impulsion d’Elodie NAIGRE (7 points, 7 rebonds) notamment, les Héraultaises poursuivaient leur travail mais en face, Clarince DJALDI-TABDI (12 points, 4 rebonds) et les Villeneuvoises ne baissaient pas les bras (13-8, 5’). A cet instant, Antonio DE BARROS, qui remplaçait Rachid MEZIANE souffrant, demandait un premier temps-mort pour éteindre l’incendie. De retour sur le parquet, Sandra YGUERAVIDE (12 points, 6 rebonds) et les siennes tentaient de repartir de l’avant en sachant que l’on n’était qu’au début de cette bataille (17-11, 7’). Dans les 2 dernières minutes du premier quart-temps, les Lattois avaient déjà commis 5 fautes collectives mais les Guerrières n’en profitaient pas pour essayer de partir sur la ligne des lancers. Pour autant, c’est dans le corner que Janelle SALAUN (13 points à 83%) permettait à son équipe de revenir dans la course mais peu de temps après, sur une perte de balle de Caroline HERIAUD (13 points dont 3/3 à 3 points et 5 passes décisives) récupérée par Romane BERNIES (4 points, 5 passes décisives) pour inscrire les derniers points de ce premier acte (21-16, 10’).

Le deuxième quart-temps débutait bien pour l’ESBVA-LM qui, sur un panier extérieur de Caroline HERIAUD, réduisait l’écart, suivie de Christelle DIALLO (8 points, 2 rebonds) pour revenir à 21-21 après 12 minutes. C’était le début d’une belle marche en avant puisque Janelle SALAUN, qui contrairement à Binta DRAME, avait cette fois l’autorisation de rejouer car négative au COVID-19, donnait l’avantage à l’ESBVA-LM pour la première fois depuis le coup d’envoi (21-25, 13’). La réussite et l’abnégation avaient changé de camp, obligeant cette fois Valéry DEMORY à recadrer ses protégées. L’ex-Guerrière Haley PETERS (16 points, 8 rebonds) avait beau essayer de relancer la machine, Jo GOMIS et ses troupes étaient dans un momentum (23-27, 14’). L’intensité montait d’un cran d’un côté comme de l’autre du terrain mais ça continuait de profiter aux Villeneuvoises (29-35, 16’). Ces dernières savaient qu’elles ne devaient toutefois pas se relâcher dans un match aussi serré (35-37, 18’). Sandra YGUERAVIDE et ses copines parvenaient toutefois à repartir de l’avant dans les dernières secondes de la première mi-temps et, malgré un panier intérieur de Mamignan TOURE (8 points, 2 rebonds), les Guerrières maintenaient le cap au tableau d’affichage au moment de regagner les vestiaires pour un repos bien mérité (37-43, 20’).

Sous la houlette de Clarince DJALDI-TABDI, les Villeneuvoises revenaient sur le terrain avec toujours autant de détermination (37-45, 21’). Si bien que la barre des 10 points était rapidement atteinte et même dépassée. La route était encore longue et le match pouvait encore basculer de l’autre côté à tout moment (43-50, 25’). L’étau se resserrait considérablement ! Portées par leur public qui se réveillait, les Gazelles du BLMA produisaient à nouveau un effort qui les aidait à revenir à 2 petits points des Guerrières alors qu’il restait 3 minutes à jouer dans ce troisième quart-temps (50-52, 27’). Janelle SALAUN pensait alors redonner des couleurs à son équipe mais en face, le BLMA ne pliait toujours pas, bien au contraire (52-54 28’). Il faudra un sursaut collectif des partenaires de Caroline HERIAUD pour reprendre un peu d’air au score (52-59, 29’). Si bien qu’avant d’aborder les 10 dernières minutes, les Guerrières menaient 56-61.

La bonne nouvelle à ce moment du match, c’est que le BLMA commettait déjà 2 fautes collectives en moins d’une minute mais ça ne déconcentrait pas Mamignan TOURE et les locales (58-61, 31’). Les organismes commençaient à être touchés et l’ex-Guerrière Olivia EPOUPA en profitait pour chiper un ballon des mains de Christelle DIALLO pour permettre au BLMA de revenir à -1 mais heureusement, à l’expérience, Sandra YGUERAVIDE avait à cœur de montrer que les Guerrières restaient dans le coup (62-66, 33’). Les Héraultaises jetaient leurs dernières forces dans la bataille, à l’image de Romane BERNIES, mais en face, Kariata DIABY et ses partenaires restaient sur leurs gardes dans le money-time (65-70, 37’). Sidney WALLACE entretenait l’espoir à longue distance mais dans cet exercice et même depuis son camp, Caroline HERIAUD crucifiait les Héraultaises pour redonner cette fois 7 longueurs d’avance à l’ESBVA-LM (68-75, 38’). Le ciel continuait de s’éclaircir pour les Guerrières lorsqu’en face, Elodie NAIGRE, qui était partie intégrante du secteur intérieur du BLMA, commettait sa 5ème faute personnelle qui l’obligeait à quitter le parquet de manière définitive et cela profitait aux filles d’Antonio DE BARROS (68-77, 39’). La barre des 10 points d’avance était de nouveau franchie et même dépassée mais c’est finalement sur le score de 69-79 que l’ESBVA-LM remportait cette rencontre. Une victoire que les Guerrières dédient à leur coach Rachid MEZIANE, à qui l’on souhaite un bon rétablissement.

Les Villeneuvoises vous donnent désormais rendez-vous dès samedi à 18h30 pour la réception de Charleville-Mézières.

Partenaires officiels