Les Guerrières subissent la loi landaise

09 janvier 2022

Basket Landes 77-64 ESBVA-LM

Pour ce premier match de l’année 2022, les Guerrières traversaient l’Hexagone pour affronter un concurrent direct, Basket Landes, champion de France en titre, avec un enjeu de taille puisque le vainqueur de ce match allait s’installer seul au deuxième rang du classement. Et comme on pouvait s’y attendre, les 2 écuries se rendaient coup pour coup dès les premières minutes mais Kendra CHERY (10 points, 7 rebonds) et les Landaises prenaient un meilleur départ (4-2, 2’). Le public de l’Espace François MITTERRAND pensait que Marine FAUTHOUX (15 points, 7 rebonds) et ses partenaires allaient prendre l’ascendant assez rapidement. Mais c’était sans compter sur le sang-froid de Kariata DIABY (14 points, 4 rebonds) notamment (9-6, 4’). La défense villeneuvoise devait tout de même faire face à une Marianna TOLO (19 points, 9 rebonds) très en verve en ce début de match (14-6, 5’). Heureusement, en provoquant des fautes adverses, Christelle DIALLO (12 points, 7 rebonds) puis Janelle SALAUN (10 points, 6 rebonds) remettaient l’ESBVA-LM sur de bons rails (14-12, 6’). Quelques instants plus tard, Olesia MALASHENKO (2 points, 2 rebonds) inscrivait ses premiers points sous nos couleurs pour montrer aux Landaises que rien n’était acquis dans ce match (17-14, 8’). Mais après un coup d’éclat des locales, Rachid MEZIANE devait prendre un premier temps mort afin de relancer ses protégées alors qu’il restait 1’28 à jouer dans ce premier quart-temps (22-14). Ses conseils s’avéraient payants défensivement mais les Villeneuvoises peinaient à trouver la mire. Dans ces conditions, Basket Landes menait 24-16 après 10 minutes de jeu.

L’entame du deuxième acte débutait mal pour les Guerrières puisque leurs adversaires du soir franchissaient et même dépassaient pour la première fois la barre des 10 points d’avance (28-16, 12’). Les Nordistes devaient absolument éteindre l’incendie puisqu’après 3 minutes dans ce deuxième quart-temps, elles accusaient un retard de 17 longueurs (33-16, 13’). Caroline HERIAUD (6 points, 7 passes décisives) se mettait dans la peau du pompier de service et tentait de souffler sur les braises (35-19, 16’), s’appuyant également sur une défense plus agressive. Au courage, notre capitaine Jo GOMIS (6 points, 2 passes décisives) remettait ses troupes à -9, laissant augurer une fin de première période des plus haletantes alors qu’il restait 1 minute et 30 secondes à jouer (37-29). Juste avant la pause, Christelle DIALLO entretenait l’espoir en vue de la deuxième mi-temps (39-31, 20’).

De retour sur le terrain, les Villeneuvoises se montraient plus déterminées mais ça ne se voyait pas encore au tableau d’affichage (42-31, 22’). Il a pour cela fallu attendre un sursaut d’orgueil de la paire composée par Jolene ANDERSON (5 points, 2 rebonds) et Johanne GOMIS même si Kendra CHERY faisait aussi parler sa fougue (47-43, 25’). Incontestablement, les filles de Rachid MEZIANE avaient à cœur de montrer un visage différent de celui affiché en début de rencontre. Attention à la concentration tout de même car une faute technique reçue par Christelle DIALLO, qui s’ajoutait à un nombre rapidement élevé de fautes individuelles, permettait à Basket Landes de relancer la machine (52-45, 27’). Si bien qu’avant d’attaquer un dernier quart-temps qui allait s’annoncer bouillant, le score était de 58 à 47 en faveur de Basket Landes mais tout était encore possible.

La réussite manquait encore aux Villeneuvoises dans ce dernier quart mais elles ne baissaient pas les bras et se battaient sur chaque ballon. A l’image de Janelle SALAUN et Sandra YGUERAVIDE (7 points, 3 passes décisives), les Guerrières continuaient de croire en leurs chances de tirer leur épingle dans un jeu à couteaux tirés (61-55, 35’). Alors qu’il restait près de 4 minutes à jouer dans ce match, Basket Landes commettait cinquième faute collective, qui allait envoyer les filles de l’ESBVA-LM sur la ligne des lancers à chaque fois même si les choses commençaient à se compliquer pour elle à ce moment de la rencontre (69-61, 37’), d’autant que Janelle SALAUN devait quitter ses coéquipières pour avoir à son tour commis 5 fautes personnelles. Dans ce contexte, les Guerrières ont dû rendre les armes après avoir tout de même livré un beau combat jusqu’au buzzer final (77-64).

Les Villeneuvoises disputeront ce jeudi chez les Polonaises de Lublin les 16èmes de finale aller d’Eurocoupe et vous donnent rendez-vous dimanche prochain à 17h au Palacium pour la réception de Charnay avant de vous retrouver jeudi 20 janvier à 20h pour cette fois accueillir Lublin.

Partenaires officiels