Les Guerrières s’inclinent non sans combattre face aux Lyonnaises

21 février 2022

ESBVA-LM 67-81 LDLC ASVEL Féminin

Après de longues semaines d'absences dues à la trêve internationale, les Guerrières étaient de retour sur le parquet dans un Palacium plein à craquer pour une grosse affiche de Ligue Féminine face au LDLC ASVEL Féminin. La partie débutait de la meilleure des manières pour les Villeneuvoises, sous l'impulsion de leur capitaine Jo GOMIS (10 points à 50%), pour mener 4-2 après 2 minutes de jeu. Peu à peu, Sara CHEVAUGEON (10 points, 2 passes décisives) et les Lyonnaises refaisaient leur retard et repassaient devant, laissant augurer un beau combat (6-9, 4'). Le combat, c'est justement ce que ne refusaient pas les joueuses de l'ESBVA-LM, qui se montraient agressives de chaque côté du terrain, ce qui leur permettait de mener à nouveau au score (17-14, 8'). C'était le début d'un moment fort pour les pensionnaires du Palacium, qui menaient 23-14 après 10 minutes de jeu.

L'intensité étaient toujours très élevée du côté des Guerrières, qui continuaient à tenir la dragée haute à leurs adversaires du jour (28-19, 13'). Attention tout de même à ne pas trop se relâcher car les Guerrières pouvaient le payer cash, comme a dû leur rappeler leur coach Rachid MEZIANE en demandant un temps mort à un peu plus de 4 minutes de la pause (28-24, 16'). Ses protégées reprenaient des couleurs et repartaient de l'avant (37-28, 19'). A la mi-temps, Caroline HERIAUD (15 points, 5 passes décisives) et ses troupes menaient à nouveau de 9 longueurs (41-32, 20').

En revenant sur le parquet, les Lyonnaises avaient à cœur de redresser la barre, à l'image d’Alexia CHARTEREAU (19 points dont 4/5 à 3 points) qui aidait son équipe à réduire l'écart (43-38, 22'). Heureusement, Clarince DJALDI-TABDI (12 points à 50% et 6 rebonds) soufflait sur les braises et relançait ses troupes (45-38, 23'). Rien n'était fait, loin de là, et Julie ALLEMAND (16 points, 5 passes décisives) était là pour le rappeler (45-44, 24'). Ça commençait à se compliquer pour l'ESBVA-LM, d'autant que les protégées de Rachid MEZIANE étaient assez rapidement dans la pénalité. Cette fois, ce sont les Lyonnaises qui étaient dans un temps fort et il fallait arrêter l'hémorragie (49-57, 27'). Après un layup réussi par Caroline HERIAUD, les Guerrières n'accusaient plus qu'un retard de 4 petits points après 30 minutes de jeu (55-59, 30').

En provoquant des fautes adversaires, Clarince DJALDI-TABDI entretenait l'espoir au début du dernier acte mais Cierra BURDICK (10 points, 5 rebonds) et ses partenaires ne baissaient pas pavillon (62-67, 33'). Tout était encore possible à l'approche du money time et l'expérience de Sandra YGUERAVIDE (8 points, 7 passes décisives) était là pour nous le rappeler même si les Lyonnaises étaient en confiance (65-73, 37'). Comme à chaque fois, les Guerrières se battaient jusqu'au bout mais ne parvenaient plus à trouver la faille en fin de match, laissant le LDLC ASVEL Féminin s'en aller vers la victoire (67-81).

Dimanche prochain, les Guerrières iront affronter Bourges au Prado dans le cadre de la LFB. Le 5 mars, comme vous le savez, à l'occasion du derby du Nord face à St Amand, l'ESBVA-LM aura le plaisir de mettre à l'honneur les joueuses et le staff de l'USVO qui, en 2002, ont remporté l'Euroligue pour la première fois dans l'histoire du club valenciennois. Les Villeneuvoises vous donneront ensuite rendez-vous à nouveau au Palacium pour cette fois recevoir Bourges dans le cadre des quarts de finale de coupe de France. A cette occasion, nous célèbrerons les 20 ans du club au sein de la Ligue Féminine !

Partenaires officiels