Les Guerrières s’inclinent chez le leader carolomacérien

21 novembre 2021

Charleville-Mézières 69-57 ESBVA-LM

 

Portées par leurs supporters venus en masse les encourager dans la Caisse d’Epargne Arena, les Guerrières étaient hyper motivées en entamant ce choc du haut de tableau sur le parquet carolomacérien. Après l’ouverture du score par Magali MENDY (13 points, 3 passes décisives) et Mame-Marie SY-DIOP (5 points, 8 passes décisives), Janelle SALAUN (15 points, 6 rebonds) remettait l’ESBVA-LM sur le droit chemin en marquant à longue distance puis en lay-up (5-5, 4’). En face, les Villeneuvoises, toujours privées de Jo GOMIS, devaient faire face à une Amel BOUDERRA en réussite en ce début de match mais pas de quoi inquiéter notre néo-internationale tricolore 5x5, Caroline HERIAUD (12-9, 6’). C’est sa collègue Sandra YGUERAVIDE qui, quelques minutes plus tard, se chargeait de remettre les 2 équipes à égalité (14-14, 8’). En provoquant une faute de Leonie FIEBICH, Clarince DJALDI-TABDI (8 points, 4 rebonds) redonnait même un léger avantage à ses troupes sur un lancers franc mais la route était encore longue ! C’est ainsi que l’ESBVA-LM menait 16-17 à la fin du premier quart-temps.

Preuve de la détermination et de la confiance de tout un groupe, c’est au-delà des 6,75 m que Jolene ANDERSON (6 points, 5 rebonds) inscrivait le premier panier villeneuvois dans le deuxième acte (18-20, 11’). Celui-ci a agi comme un déclic qui a permis à Jillian HARMON (4 points, 5 rebonds) et ses troupes d’essayer d’asseoir leur domination encore davantage dans cette première mi-temps durant laquelle les défenses ont été soumises à rude épreuve (21-24, 16’). Alors qu’elles comptaient jusqu’à 7 points d’avance, les filles de Rachid MEZIANE ont vu leurs hôtes du soir se remobiliser mais il en fallait beaucoup plus pour perdre pied (24-28, 17’). C’est ainsi qu’après un recadrage sur le banc, Jolene ANDERSON et les Guerrières repartaient de l’avant et étaient toujours bien décidées à ne pas se laisser marcher dessus. C’est finalement sur le score de 29 à 31 en faveur de Sandra YGUERAVIDE (13 points dont 3/6 à 3 points et 5 passes décisives) et l’ESBVA-LM que s’achevait une première période indécise.

Les Villeneuvoises ne devaient toutefois pas baisser la garde en revenant sur le parquet car Tima POUYE (5 points) et les locales n’avaient pas abdiqué, loin de là (32-31, 21’). Mais heureusement, Clarince DJALDI-TABDI et ses copines étaient au four et au moulin (34-35, 24’). Depuis de longues minutes, les deux équipes se rendaient coup pour coup, laissant augurer une fin de match des plus haletante (36-37, 27’). A cet instant, l’Américaine de Charleville-Mézières, Nia COFFEY (14 points, 3 rebonds), a décidé de prendre le match à son compte et d’aider son équipe à repartir de l’avant alors que les Guerrières tentaient de rester dans le coup (47-44, 29’). C’est toutefois en accusant cette fois un retard de 6 points que les Villeneuvoises voyaient le troisième quart-temps prendre fin (50-44, 30’).

Tout était encore possible et nos joueuses le savaient. C’est en ayant cela en tête que Clarince DJALDI-TABDI marquait le premier panier, qui plus est à 3 points, du dernier quart-temps (50-47, 31’). En voyant Evelyn AKHATOR (15 points, 6 rebonds) et les Flammes Carolos passer à +7, on aurait pu croire que les choses allaient commencer à se corser mais c’était sans compter sur le sang-froid de Caroline HERIAUD (5 points, 5 passes décisives) alors qu’il restait encore 7 longues et intenses minutes à disputer (54-50, 33’). Au courage, les protégées de Coach MEZIANE parvenaient à se remettre dans le coup pour toujours croire en leurs chances (58-55, 37’). C’est cependant dans ces 3 dernières minutes que Magali MENDY puis Nia COFFEY accéléraient encore la cadence pour accroître encore un peu plus l’avance de leur équipe (62-55, 38’). En manque d’énergie sur la fin compte tenu, notamment, des absences, les Guerrières ont dû s’incliner 69-57 dans les Ardennes.

Elles vous donnent désormais rendez-vous au Palacium dimanche 28 novembre à 17 heures pour la réception de Landerneau Bretagne Basket.

Partenaires officiels