Les Guerrières s'imposent face à la lanterne rouge

01 avril 2021

ESBVA-LM 97 - NANTES REZE 71

 

Après le revers face à Roche Vendée dimanche dernier (69-76), les Guerrières se devaient de réagir face à la lanterne rouge du championnat. C’est Lisa BERKANI qui allume la première mèche suivie par Haley PETERS (14 points) derrière la ligne à trois points et permet aux Villeneuvoises de prendre les devants (7-2, 2’). Les Nantaises, qui jouent leur maintien, s’appuient sur leur intérieure chilienne Ziomara MORISSON (19 points, 11 rebonds, 3 contres) pour rester au contact (13-11, 5’). Les joueuses de Rachid MEZIANE semblent maîtriser leur sujet dans ce premier quart-temps malgré une envie bien présente chez les joueuses du NRB de faire tomber les Nordistes (19-15, 7’). La fin de ce premier quart-temps est plutôt équilibrée et sur un tir à trois points de Kaleena MOSQUEDA-LEWIS, Nantes-Rezé prend pour la première fois du match la tête au tableau d’affichage (23-24, 10’).

 

Le deuxième acte a commencé par un tir très longue distance de Lisa BERKANI (19 points, 5 rebonds, 4 passes décisives) qui montre le chemin à ses coéquipières (30-24, 13’). Les Guerrières commencent à trouver des solutions, que ce soit en attaque ou en défense mais les Nantaises s’accrochent et restent au contact grâce à Leia DONGUE (7 points, 4 rebonds) (39-44, 17’). C’est une action à trois points de Haley PETERS qui lance enfin la machine villeneuvoise et permet de prendre plus de dix points d’avance dans cette rencontre (49-35, 20’).

 

A leur retour sur le parquet, Clarince DJALDI-TABDI (8 points, 5 rebonds) et ses coéquipières prennent encore un peu plus le large au score (56-37, 24’). Dépassées par les évènements, les joueuses d’Aurélie BONNAN tentent tant bien que mal de rester dans le match, sans réellement y parvenir (63-40, 26’). L’écart se creuse un peu plus chaque minute en faveur des Guerrières, les deux équipes en profitent pour faire rentrer leurs plus jeunes joueuses comme Rebecca TSOBGNY, issue du centre de formation villeneuvois. Les Guerrières semblent être rentrées dans la tête des Nantaises sur la fin de ce troisième quart et l’écart reste conséquent (69-46, 30’).

 

Les dix dernières minutes ne seront qu’anecdotiques dans ce match qui était très important pour les deux équipes. Cependant Rachid MEZIANE et ses joueuses restent sérieuses et continuent de respecter l’adversaire du soir (73-52, 33’). Les joueuses de Nantes-Rezé manquent de solutions face au collectif villeneuvois malgré des petits éclats bien contrôlés par les Guerrières (82-58, 37’). Après Rebecca TSOBGNY, c’est Sophie PLANCQ qui fait son entrée en jeu pour la fin de la rencontre. (97-71, 40’). Les joueuses de Rachid MEZIANE s’imposent donc assez logiquement face à un effectif nantais combatif.

Partenaires officiels