Les Guerrières rendent les armes après 2 prolongations à Tarbes

28 octobre 2021

Privées de leur capitaine Jo GOMIS (blessée au talon d'Achille) pour cette troisième journée d’Eurocup Women, les Guerrières se déplaçaient à Tarbes chez l’autre équipe française du groupe L, qui est aussi l’autre équipe invaincue de cette poule.

Dans le premier quart-temps, les Villeneuvoises ont du mal à se mettre en route et ce sont donc les joueuses locales qui marquent les premières mais creusent aussi un premier écart (7-3, 4’). Les deux équipes ne trouvent pas facilement le chemin du panier en ce début de match, et c’est Caroline HERIAUD (4 points, 9 passes décisives), bien aidée par Sandra YGUERAVIDE, qui sonne la révolte pour les Guerrières qui repassent devant au score (11-12, 9’). Les Tarbaises n’ont pas attendu pour se rebeller et repasser immédiatement devant pour finir ce quart-temps (16-14, 10’).

Il aura fallu attendre quatre minutes dans le deuxième quart pour voir le premier panier des Nordistes marqué par Sandra YGUERAVIDE (16 points, 5 passes décisives). Ensuite, ce fut au tour de Jolene ANDERSON qui, avec trois points, fait passer les Guerrières en tête au tableau d’affichage (20-23, 15’). Bien plus en rythme dans ce deuxième acte, les joueuses de Rachid MEZIANE passent un 14-0 aux Hautes Pyrénéennes pour mener de dix points, écart qui sera un peu réduit par les locales juste avant la mi-temps grâce à Yohanna EWODO (21 points, 4 rebonds) (25-32, 20’).

Pour entamer cette deuxième mi-temps, Kariata DIABY (12 points, 8 rebonds) à longue distance répond à Ana TADIC (14 points, 13 rebonds) et on rentre dans un jeu ou les deux équipes se répondent du tac au tac mais les Villeneuvoises gardent leur avance au score (31-40, 15’). Deux points de Clarince DJALDI-TABDI (8 points) remettent les Guerrières dans le bon sens et malgré les efforts de Clémentine SAMSON (24 points, 7 rebonds) des Tarbaises pour reprendre l’avantage, c’est l’ESBVA-LM qui est toujours devant à la fin du troisième quart-temps mais de peu (41-42, 30’).

L’expérience de Sandra YGUERAVIDE et le sang froid de Janelle SALAUN (7 points, 3 rebonds) sur la ligne des lancers francs permet aux Villeneuvoises de garder l’avantage dans le début de cet ultime quart-temps (43-47, 32’). Deux paniers intérieurs de Kariata DIABY augmentent un peu l’écart en faveur des Guerrières et obligent le coach local à prendre un temps mort (45-51, 34’). Le TGB n’a pas dit son dernier mot et repasse devant à l’entame du money time (54-53, 38’). Un nouveau trois points de Jolene ANDERSON (13 points, 4 rebonds) permet aux Nordistes de prendre deux petits points d’avance avant la dernière minute (56-58, 39’). Clémentine SAMSON remet les deux équipes à égalité, dernière possession pour les Guerrières qui ne parviennent pas à conclure, donc prolongation (58-58, 40’).

Jillian HARMON (9 points, 10 rebonds) marque les deux premiers points de la prolongation et permet aux Villeneuvoises de prendre l’avantage (58-60, 42’). Les deux équipes continuent de défendre fort mais c’est Janelle SALAUN qui, grâce à son agressivité offensive laisse ses coéquipières en tête au tableau d’affichage (61-62, 44’). Alors que nous avions une nouvelle égalité au score, cette fois-ci ce sont les Tarbaises qui auront la dernière possession, mais elles ne concluent pas non plus, nouvelle prolongation (64-64, 45’).

Dans la deuxième prolongation, Clémentine SAMSON plante une nouvelle banderille à trois points, les Guerrières sont dos au mur et craquent complétement dans cette deuxième prolongation. Elles s’inclinent sur le parquet de Tarbes 78-67.

Par ailleurs, Djéné DIAWARA n’a pas pu être alignée par le coach Rachid MEZIANE lors de ce début de saison. En effet Djene se ressent toujours d’une douleur au genou après sa rupture du ligament latéral médial le 27 février dernier.

Des examens médicaux ont donc été pratiqués par plusieurs spécialistes pour tenter de déterminer la cause de cette douleur. La joueuse a préféré une rééducation intensive assortie d’une nouvelle infiltration, à l’opération. Le club a fait une demande pour utiliser un joker médical auprès de la FFBB. 

Partenaires officiels