Les Guerrières calent en fin de match face à Bourges

24 octobre 2021

C'est dans une ambiance comme on n'en avait pas vu depuis de trop longs mois que débutait ce choc entre l'ESBVA-LM et Bourges en ce samedi soir. Dès les premières minutes, ce sont les Berruyères qui, par l'intermédiaire notamment de l'internationale tricolore Endy MIYEM (16 points à 70%), se montraient les plus entreprenantes mais notre meneuse Sandra YGUERAVIDE (8 points, 2 passes décisives) calmait les ardeurs tangos (3-9, 2'). Il ne fallait pas s'inquiéter, l'expérience permettait aux Guerrières de trouver leurs marques en ce début de match et même de reprendre l'avantage, grâce à notre capitaine Jo GOMIS (10-9, 5'). S'appuyant sur une défense efficace, les Villeneuvoises parvenaient à créer un premier écart de 6 longueurs, obligeant le coach berruyer, Olivier LAFARGUE, à prendre un premier temps mort pour calmer le jeu de vos joueuses préférées (17-11, 6'). De retour en jeu, Bourges retrouvait de la confiance à longue distance, montrant ainsi que le moindre relâchement se paierait cash (17-14, 7'). Heureusement, Jolene ANDERSON (17 points, 7 rebonds) mettait en émoi le public du Palacium lorsqu'elle prenait ses responsabilités à 3 points mais les Guerrières étaient pénalisées dans les 2 dernières minutes du premier acte pour avoir commis 5 fautes collectives (22-18, 8'). Après un nouveau cavalier seul, c'est sur un très joli score de 29 à 20 que les banlieusardes lilloises achevaient le premier quart-temps.

Et si on en remettait une couche ? C'est en tout cas ce qu'ont dû se dire Jolene ANDERSON et ses troupes à l'entame du deuxième quart (32-20, 11'). La route était toutefois encore longue et Kristen MANN (5 points, 5 rebonds) puis Iliana RUPERT (21 points, 6 rebonds) étaient là pour nous le rappeler (34-28, 13'). Les Berruyères semblaient avoir repris de la vigueur et pour arrêter ça, Rachid MEZIANE devait rappeler ses joueuses sur le banc (34-31, 14'). Le jeu commençait à être haché d'un côté comme de l'autre et il faudra attendre plusieurs minutes pour voir le score évoluer, en l'occurrence pour qu'Alix DUCHET (18 points, 7 passes décisives) remette Bourges à-1 (34-33, 16'). Encore une fois, le collectif villeneuvois évitait à son vis-à-vis de repasser devant et au contraire, Sandra YGUERAVIDE remettait son équipe sur de bons rails (36-33, 17'). A la pause, les Guerrières restaient devant mais devaient se remobiliser pour ne pas se faire surprendre (40-35, 20').

Les joueuses de l'ESBVA-LM avaient un peu de mal à se remettre en rythme à l'entame de la seconde période et devaient se méfier d'un retour des Berruyères (44-41, 23'). C'est ainsi que sous l'impulsion d'une Endy MIYEM qui tentait sa chance en tête de raquette et au-delà des 6,75 m, Bourges repassait devant au tableau d'affichage (44-46, 24'). Avec l'abnégation qu'on leur connait, Clarince DJALDI-TABDI (12 points dont 4/4 à 3 points) et ses copines ne baissaient pas les bras pour autant, laissant augurer un dernier quart d'heure des plus indécis (49-48, 25'). Jo GOMIS (4 points, 5 passes décisives) et Guerrières pensaient avoir remis un peu d'essence dans leur moteur mais celui-ci fut siphonné en une poignée de secondes (56-54, 27'). Les 3 dernières minutes du troisième acte étaient le théâtre d'un match dans le match et au terme duquel un panier extérieur de Kristen MANN redonnait à nouveau l'avantage aux Tangos avant d'aborder les 10 dernières minutes de cet intense duel (60-62, 30').

Bien présentes au rebond, les Guerrières ne laissaient rien passer ou presque mais devaient faire face à un adversaire prêt à en découdre (60-64, 32'). La réussite au shoot commençait vraiment à manquer aux joueuses de Coach MEZIANE au plus mauvais moment mais les supporters villeneuvois continuaient à y croire orsque Clarince DJALDI-TABDI sonnait la révolte dans le "corner" (63-69, 3'). Il manquait toutefois un peu d'énergie à l'ESBVA-LM pour espérer souffler sur les braises (68-76, 38'). La dernière minute 30 était insoutenable ! Les Guerrières resserrait les rangs défensivement et leur agressivité montait encore d'un cran pour espérer revenir dans le match, chose qu'a permis Jolene ANDERSON en 2 temps (73-76, 39'). Mais sur une offrande d'Alix DUCHET, Endy MIYEM scellait le score de ce match qui voyait Bourges l'emporter face à des Guerrières qui n'ont pas démérité. Score final : 73-78.

Partenaires officiels