Courageuses, les Guerrières reviennent de Tarbes avec la victoire

19 mars 2022

Tarbes 51–60 ESBVA-LM

Après un long voyage du Nord au Sud de l’Hexagone, les Guerrières n’avaient qu’une idée en tête : ne pas l’avoir fait pour rien. C’est dans cet état d’esprit que Clarince DJALDI-TABDI (9 points, 3 rebonds) et ses partenaires débutaient cette 5ème confrontation face au TGB (3-6, 2’). Pour autant, en face, Clémentine SAMSON (15 points, 12 rebonds) et les siennes avaient les armes pour leur répondre, laissant augurer une suite des plus accrochées (10-10, 7’). Dans les derniers instants du premier quart-temps, Caroline HERIAUD pensait être en mesure de remettre l’ESBVA-LM devant au bout de 10 minutes mais c’était sans compter sur l’abnégation de Yohana EWODO (15 points, 2 rebonds) et les Tarbaises (12-12, 10’).

Au début du deuxième acte, Marie PARDON (8 points, 5 passes décisives) prenait ses responsabilités en tant que meneuse et capitaine du TGB en aidant son équipe à reprendre le dessus (18-14, 14’), imitée ensuite par un collectif local en confiance. En face, les Guerrières manquaient cruellement de réussite et ne parvenaient pas à éteindre l’incendie au Quai de l’Adour (26-14, 16’). Il a pour cela fallu le sang-froid et l’expérience de notre meneuse Sandra YGUERVIDE (22 points, 4 rebonds) au-delà de la ligne des 6,75 m (26-17, 17’), suivie de Christelle DIALLO (6 points, 4 rebonds) dans la peinture (26-19, 12’). Mais la route était longue et probablement semée d’embuches puisqu’au moment de regagner les vestiaires, les Villeneuvoises étaient menées de 11 longueurs (30-19, 20’).

Une remise en question de toutes et tous était alors nécessaire durant la pause. En revenant sur le parquet tarbais, Kariata DIABY (11 points, 15 rebonds) et ses partenaires parvenaient à montrer un tout autre visage et fonçaient vers leur objectif qui était de revenir à la hauteur du TGB pour ne rien regretter. Il leur a fallu 6 minutes pour m’atteindre, par l’intermédiaire de Sandra YGUERAVIDE qui trompait la vigilance adverse en marquant sur un panier en lay-up (32-32, 26’). S’en est suivi un très joli mano à mano dans lequel les 2 équipes ne se sont fait aucun cadeau avec, d’un côté, Clémentine SAMSON notamment et, de l’autre, un groupe nordiste qui ne vacillait pas. Si bien que sur un dernier panier de Miss DIABY, les Guerrières menaient de nouveau au score au bout de 30 minutes de jeu (36-39, 30’).

A cet instant, les deux équipes savaient que le match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre à tout moment. Malgré tout, on sentait que la confiance était revenue dans les têtes des Villeneuvoises, à l’image de Jolene ANDERSON (3 points, 10 rebonds) qui tentait sa chance à 3 points (36-42, 11’). Les filles de Rachid MEZIANE ne devaient toutefois pas se relâcher car en face, Yohana EWODO était toujours à l’affut pour remettre son équipe sur les rails (44-46, 35’). Qu’importe, les intérieures nordistes poursuivaient leur marche en avant, bien relayées encore une fois par Sandra YGUERAVIDE (48-54, 39’). Dans la dernière minute du temps réglementaire, la meneuse espagnole enchaînait les paniers et terminait d’ailleurs sur 2 missiles à 3 points qui donnaient le sourire à son équipe et surtout le sentiment du devoir accompli.

Prochain rendez-vous pour les Villeneuvoises, le déplacement sur le parquet de Lattes-Montpellier mercredi soir puis la réception de Charleville-Mézières ce samedi 26 mars 2022 à 18h30 au Palacium !

Partenaires officiels