Après leur large victoire à Tenerife, les Guerrières prennent une belle avance vers le tour suivant

16 décembre 2021

Tenerife 56-93 ESBVA-LM

 

Dans un Pabellón Santiago MARTIN peu rempli, les 2 équipes ont mis du temps à trouver leurs marques mais après 3 minutes de jeu, le score a été ouvert par les locales, auxquelles Kariata DIABY (6 points, 7 rebonds) et Sandra YGUERAVIDE (9 points, 4 passes décisives) n’ont pas tardé à répondre (5-7, 4’). Quelques instants plus tard, Krisztina RAKSANYI (8 points, 1 rebond) prenait ses responsabilités à longue distance pour redonner des couleurs aux Canariennes mais heureusement, Jolene ANDERSON (13 points dont 3/3 à 3 points) était là pour calmer les ardeurs de l’arrière hongroise (10-14, 7’) et s’y est même reprise en plusieurs fois pour donner 9 points d’avance à des Guerrières dont le mécanisme semblait désormais bien huilé (10-19, 8’), ce qui a permis à Rachid MEZIANE de faire tourner son effectif. Si bien qu’après un nouveau raid vers l’avant, les Villeneuvoises menaient déjà 10-24 après 10 minutes de jeu.

La détermination ne baissait pas dans les rangs villeneuvois à l’entame du deuxième acte (12-26, 11’). Caroline HERIAUD (12 points à 66% et 7 passes décisives) et ses partenaires faisaient d’ailleurs perdre leur sang-froid à leurs adversaires, qui commettait 2 fautes successives et peinaient à trouver des solutions offensives, ce qui était signe de domination sans partage de la part des joueuses de l’ESBVA-LM de chaque côté du terrain (14-30, 14’). La révolte des insulaires espagnoles viendra de Janelle BAILEY (5 points, 5 rebonds) et de Gabriela OCETE (8 points, 2 rebonds), obligeant Rachid MEZIANE à prendre un temps-mort pour casser le rythme pris par la formation de Tenerife à 4 minutes de la mi-temps (19-32, 16’). A cet instant, les Guerrières commençaient à manquer de précision au shoot mais maintenaient le cap au tableau d’affichage (23-39, 19’). Elles regagnaient finalement les vestiaires sur le score de 25 à 40.

A l’image de Clarince DJALDI-TABDI, les Villeneuvoises revenaient sur le terrain pieds au plancher en étant sur tous les ballons, que ce soit dans leur camp ou dans le camp adversaire et ça se ressentait au score (25-44, 21’). En face, les joueuses de Tenerife devaient s’en remettre à ses 2 Américaines Janelle BAILEY (qui dispose d’un passeport jamaïcain) et Megan WALKER (18 points, 4 rebonds) pour continuer de croire en leurs chances. Mais pas de quoi faire trembler Caroline HERIAUD et ses troupes, qui poursuivaient leur marche vers l’avant (30-48, 23’). Toutefois, les Guerrières savaient que le moindre relâchement leur serait préjudiciable (35-51, 25’), surtout qu’il ne s’agissait là que du match aller où l’écart à la fin allait être important en vue du retour au Palacium mercredi prochain à 20h. C’est en ayant cela en tête qu’elles poursuivaient leurs efforts, franchissant à plusieurs reprises la barre des 20 points d’avance (35-57, 26’) par l’intermédiaire notamment d’une Janelle SALAUN encore une fois efficace (15 points dont 3/4 à 3 points). Cette barre était assez largement dépassée après 30 minutes de jeu mais là encore, il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers du côté de l’ESBVA-LM en gardant en tête la finalité de cette double confrontation (41-67, 30’).

C’est dans cet état d’esprit de véritables Guerrières que Jillian HARMON (12 points, 4 rebonds) et ses partenaires débutaient le dernier quart-temps (41-69, 31’). Sans vaciller, elles partaient tranquillement mais sûrement vers la trentaine de points d’avance alors qu’il restait un peu plus de 5 minutes (46-81, 35’) à jouer dans ce 32ème de finale aller de l’Eurocoupe après un long voyage à l’extrême sud de l’Europe. Malgré l’écart qui devenait de plus en plus conséquent, les Villeneuvoises, dont la force collective n’est plus à prouver, avaient à cœur de se battre sur chaque ballon pour n’avoir aucun regret (54-88, 38’). Pour bien finir le travail, Caroline HERIAUD inscrivait un panier à longue distance dont elle a le secret et c’est sur le score de 56 à 93 en faveur de l’ESBVA-LM que s’achevait cette rencontre.

Les Guerrières vous donnent désormais rendez-vous samedi à 18h30 au Palacium pour la réception d’Angers en LFB avant de retrouver donc Tenerife mercredi prochain.

 

Crédit photo : FIBA

Partenaires officiels