Appliquées, les Guerrières démarrent les playoffs de belle manière

08 mai 2022

ESBVA-LM 96-79 Angers

Le début de soirée était rempli d'émotions dans un Palacium où son public a rendu un très vibrant hommage à l'emblématique capitaine des Guerrières, Jo GOMIS. Sur le terrain, les Villeneuvoises étaient encore une fois très motivées à l'entame de ce quart de finale aller des playoffs (4-2, 2'). Côté angevin, Jodie CORNELIE-SIGMUNDOVA (12 points, 3 rebonds) et ses copines n'étaient pas impressionnées par l'enjeu, bien au contraire en ce début de match (8-7, 5'). Les Guerrières devaient continuer à fatiguer l'adversaire du soir mais celui-ci était en capacité de répliquer, du moins pour l’instant (12-12, 7'). S'en est suivi un joli chassé-croisé dans lequel l'expérimentée Sandra YGUERAVIDE (18 points dont 5/7 à 3 points) répondait à la fougueuse Adèle DREANO-TRECANT (6 points à 2/3 à 3 points) à longue distance (15-15, 8'). Quelques instants plus tard, Janelle SALAUN (12 points, 5 rebonds) prenait ses responsabilités pour inscrire successivement un panier à 3 points et un lancer franc qui allaient permettre aux siennes de repasser devant même si Alexis PETERSON (17 points, 11 passes décisives) calmait le jeu (19-17, 9'). C'est finalement sur le score de 21 à 25 en faveur d'Iva SLONJSAK (11 points, 5 rebonds) et Angers que s'achevait le premier acte de cette rencontre.

 

Conscientes de ce qui leur avait manquées jusque-là, les joueuses de Rachid MEZIANE avaient à cœur de se reprendre dans le deuxième quart-temps mais mettaient du temps à régler la mire (23-27, 11'). A l'expérience, notre capitaine Jo GOMIS (15 points, 5 rebonds) permettait à son équipe de remettre les pendules à l'heure (29-30, 13') mais le chemin était encore très long, surtout que le trio composé d'Alexis PETERSON, Breanna RICHARDSON (8 points, 5 rebonds) et Oderah CHIDOM (15 points, 5 rebonds) faisait mal à la défense villeneuvoise (33-39, 17'). Heureusement, avec le sang-froid qu'on lui connait, Jolene ANDERSON (23 points dont 5/7 à 3 points) remettait l'ESBVA-LM sur le droit chemin en deux temps, pour le plus grand plaisir de ses supporters (42-41, 19'). Ca allait mieux pour les Guerrières, qui, après un lancer franc converti par Sandra YGUERAVIDE, menaient 45-44 à la pause.

 

La tension montait encore d'un cran à l'abord de la seconde période mais les deux formations restaient toujours au coude à coude (50-51, 22'). Au mental et portées par les z'Hurlants, les joueuses de l'ESBVA-LM poursuivaient leurs efforts et ça se voyait au tableau d'affichage (55-51, 24'). L'expérience, c'est l'élément clé qui a permis aux Guerrières de rester dans le coup et même d'accroître leur avance (61-56, 27'). Sous la houlette d'une Jolene ANDERSON en grande forme, les Guerrières comptaient encore 4 points d'avance avant d'aborder les 10 dernières minutes (71-67, 30').

 

Tout était encore possible dans cette fin de partie et les deux équipes le savaient. C'est dans cet état d'esprit que les Guerrières donnaient tout à l'entame du dernier quart-temps (74-67 puis 77-67, 32'). Si le cap de la dizaine était franchi, il ne fallait pas se reposer sur ses acquis même s'il n'a fallu que 3 minutes pour voir Angers commettre 4 fautes collectives. Avec sérieux, les Guerrières faisaient la course de plus en plus en tête (85-71, 34'). Malgré tout, Isis ARRONDO (8 points, 5 rebonds) et les Angevines repartaient encore de l'avant et essayaient d'entretenir l'espoir (85-75, 35'). Il en aurait fallu beaucoup plus pour inquiéter un collectif nordiste qui relançait la machine dans les 2 dernières minutes (92-78, 38'). Après cette fin de match à sens unique et surtout une rencontre durant laquelle elles sont restées appliquées, les Villeneuvoises l'emportent 96-79 et se rendront à Angers mardi pour le match retour.

Partenaires officiels