Victoire des Guerrières au Spiroudôme face aux Castors Braines (51-49)

01 novembre 2018

Pour ce court déplacement chez nos voisins belges, les Guerrières n'étaient pas seules. Une cinquantaine de Z'Hurlants et un quatuor de partenaires avaient fait le voyage pour encourager les Villeneuvoises.

Dans une salle connue, et à jamais lieu du 1er titre des Nordistes, l'ESBVA-LM a assuré l'essentiel: remporter la victoire face à un concurrent direct, pour la qualification en Eurocup.

Et pour celles et ceux qui n'ont pas eu la chance d'être au bord du parquet ou de visionner le match via internet, retrouvez en 4 temps l'essentiel de cette rencontre :

1- Un accueil mouvementé !

Alors que les supporters.rices s'imaginaient se trouver derrière le banc des Villeneuvoises, il a fallu négocier, avec les fans belges déjà en place (il y avait une rencontre masculine en lever de rideau !) pour regrouper les forces villeneuvoises derrière les joueuses. La fanfare pouvait commencer à lancer la musique... jusqu'à la demande du commissaire FIBA à Fred: la musique devait se placer derrière les paniers et non derrière le banc ! A 4 minutes du coup d'envoi, la marée rouge a donc migré pour se placer dans l'angle du terrain, au plus proche de ses joueuses. D'autres Z'Hurlants gardaient leur position derrière le banc, dépourvus d'instruments qu'ils étaient ! Et décidés à pousser les leurs au plus près.

2- Une 1ère mi-temps contrôlée !

Bien que privées de Christelle, les Guerrières occupaient bien le terrain et proposaient, notamment, une défense intraitable dans le 1er quart-temps (remporté 6-14). Elles confirmaient ensuite cette dynamique lors de la seconde période remportée 16-18. A la mi-temps, l'ESBVA-LM rentrait aux vestiaires sur un '+10' (32-22). La rencontre était bien gérée et tenue par l'ESBVA-LM. Ne restait plus qu'à confirmer cette bonne entame de match après la pause.

3- Le retour des Castors !

Après le quart d'heure de pause, les locales revenaient sur le terrain avec d'autres intentions, bien plus en rapport avec le niveau d'exigence d'une compétition comme l'Euroligue. Le coach de Braine avait certainement dû trouver les mots 'justes' pour réveiller l'ardeur et la combattivité de ses joueuses. Dès lors, la rencontre changeait de visage et le combat tournait en faveur des Belges. Le 3ème quart-temps était emporté par les Castors haut la main (16-9) et le public du Spiroudôme, un temps éteint par la maladresse des siennes aux shoots et la main-mise de Villeneuve sur la rencontre, retrouvait de la voix ! A l'entame de la dernière période, le score était toujours favorable aux Guerrières (43-38) mais la dynamique était clairement du côté des championnes de Belgique.

4- Et à la fin, c'est Villeneuve qui gagne !

Sur le fil ! La victoire est tombée dans l'escarcelle des Rouges après une double tentative, sous les paniers, manquée par Braine: 51-49 !! Un dernier quart-temps mano-a-mano qui aura vu les Guerrières s'arracher pour conserver leur avantage et, finalement, prendre le gain du match, grâce à aux lancer-francs offerts par les Belges (19 marqués sur 23, contre 5 -sur 5 !- pour les Castors). Car, sur le reste de la feuille de statistiques, les Belges avaient pris le dessus (20/64 aux shoots contre 15/64 pour Villeneuve), même si les pourcentages de réussites aux tirs sont restés faibles des 2 côtés (31% côté Braine, contre seulement 23% côté ESBVA-LM !).

Sans cela, le résultat aurait sans doute été différent. C'est aussi dans ces situations tendues et compliquées que naissent les groupes et que se forgent les caractères !

Rendez-vous ce dimanche en terre nantaise pour la reprise du Championnat LFB, avant le retour de l'Euroligue au Palacium dès mercredi 7 novembre contre Schio !

 

 

Partenaires officiels