Une fin de match fatale aux Guerrières

12 octobre 2019

Tarbes 68-62 Villeneuve d'Ascq

 

Ce sont des Guerrières avec le couteau entre le couteau entre les dents qui sont allées à Tarbes ce samedi soir. Pour autant, les filles de Rachid MEZIANE ont mis du temps à rentrer dans le match, contrairement à Louice HALVARSSON (17 points, 4 rebonds) et ses partenaires (8-3, 4’). Heureusement, Johanne GOMIS (19 points, 8 rebonds) a pris son rôle de capitaine bien à cœur pour sonner la révolte, aidée par Lisa BERKANI notamment (12-10, 8’). Mais à la fin du premier quart-temps et après un tir extérieur assassin de Laure RESIMONT (18 points, 3 rebonds), l’ESBVA-LM accusait un retard de 6 longueurs (22-16, 10’).

Pas atteintes pour autant, les Villeneuvoises ont su trouver des ressources pour revenir dans le coup à l’entame du deuxième quart-temps (22-19, 11’). Mais après de longues minutes sans voir le score évoluer, la faute à des défenses qui avaient redoublé d’intensité de chaque côté, le TGB reprenait encore un peu le large (26-19 puis 26-21, 14’). En face, l’ESBVA-LM restait toujours au contact de son hôte du soir. Si bien qu’au moment de regagner les vestiaires du Quai de l’Adour et malgré un layup réussi par Margaux GALLIOU-LOKO (5 points, 7 rebonds), nous n’étions plus qu’à -3 (34-31, 20’), laissant augurer une seconde période encourageante.

En effet, à leur retour sur le parquet tarbais, Rachel HOLLIVAY (8 points, 5 rebonds) and co. voulaient montrer un tout autre visage et jouaient au chat et à la souris face aux protégées du Ch’ti François GOMEZ, qui commençaient à perdre en sérénité (34-35, 21’). Nos Guerrières semblaient d’ailleurs avoir retrouver de la confiance lorsque Captain Jo convertissait 2 lancers francs qui allaient donner 6 points d’avance aux siennes (38-44, 26’). Mais en s’appuyant sur un collectif fait également de jeunesse et d’expérience, Tarbes revenait dans le coup après 30 minutes de jeu (48-50).

L’atmosphère était irrespirable, la tension était à son comble en débutant le dernier quart et surtout quand Laure RESIMONT faisait lever les foules tandis que Keisha HAMPTON (7 points, 6 rebonds) soufflait sur les braises (51-51, 32’). C’était le début d’une belle remontée pour l’ESBVA-LM qui a pu compter jusqu’à 5 points d’avance à 7 minutes de la fin d’une rencontre résolument défensive (51-56, 33’). Mais avec la fougue de la meneuse internationale française Marine FAUTHOUX (17 points, 6 rebonds), le TGB reprenait des couleurs dans un money-time qui portait bien son nom. A 3 minutes du terme, les locales repassaient devant au score mais tous nos espoirs étaient encore permis (58-56, 37’). Marine FAUTHOUX, encore elle, prenait la fin de match à son compte et même si, à 51 secondes du buzzer final, Johanne GOMIS inscrivait un panier à 3 points ravageur pour revenir à -3 (64-61), les Guerrières, toujours amoindries suite à la blessure de Lorraine LOKOKA, n’ont pas réussi à saisir l’opportunité et devait s’incliner de 6 unités dans les Hautes-Pyrénées.

Samedi prochain, pour le premier match officiel de la saison au Palacium, elles auront plus que jamais besoin de votre soutien !

 

Crédit photo : Jérôme LE BRIS

Partenaires officiels