Rachid Meziane : "Finir dans le Top 6"

26 août 2019

Après la campagne européenne avec l’équipe de France, tu as eu beaucoup moins de vacances que tes joueuses. Dans ces conditions, est-ce que tu as pu quand même couper un peu loin du basket ou pas ?

Je crois que notre fonction fait que nous ne coupons jamais ou presque jamais. Notre esprit est toujours plus ou moins au basket avec un recrutement à terminer, une pré-saison à programmer, un projet de jeu à construire... Cependant j’essaie quand même de m’accorder du temps et me rappelle que ma famille reste prioritaire.

 

Compte tenu du contexte de la saison dernière, est-ce que tu as l’intention de t’en inspirer ou de repartir d’une page blanche ? Alors oui je vais repartir d’une page blanche car déjà c’est dans un nouveau cycle que nous devons nous inscrire. Je ne suis pas de nature à vivre dans le passé, en plus celui ci très proche a été particulier...donc bcp de signaux veulent que nous voyons devant plutôt que derrière. 3) Peux-tu nous présenter les recrues estivales ?

KB Sharp a été choisie pour remplacer Virginie Brémont. Une meneuse expérimentée pour une autre. Elle connaît parfaitement notre Ligue. Elle va nous apporter son expertise et de la sérénité.

Zoé Wadoux, poste 2, sort du Centre Fédéral. Je suis convaincu qu'elle est immédiatement opérationnelle. Elle peut-être une impressionnante comme shooteuse/scoreuse. Zoé est à l'image de la nouvelle dynamique que nous voulons avoir autour de la formation.

Keisha Hampton est une poste 3/4 référencée en Europe. Elle aura un rôle à forte responsabilité dans notre dispositif. C'est une joueuse assez polyvalente dotée d’un très bon QI basket. Elle est excitée de nous rejoindre...

Lorraine Lokoka connaît la boutique et elle nous rejoint avec beaucoup d’envie. Elle sera une « role player » et je suis persuadé que son énergie, sa combativité va nous rendre beaucoup de services.

Courtney Hurt, poste 4 que l'on ne présente plus maintenant, a une capacité à scorer qui va nous intéresser. Son adresse, Sa mobilité et sa puissance font d'elle une joueuse qui impacte dans le jeu. C'est une compétitrice dans l’âme.

Fayzat Djoumoi, poste 4, qui sort du Centre Fédéral. Elle nous rejoint pour compléter notre roster et apprendre le métier de basketteuse professionnelle. Elle saura, j'espère, saisir les opportunités de jeu qu'elle aura.

Stecy Montabord est un grand gabarit qui s'inscrit dans un programme d’entrainement avec l'équipe professionnelle et l’Académie des Grandes. Elle aura comme support de compétition l’équipe espoir évoluant en NF2. Nous savons que, pour les grands gabarits, l'apprentissage est un peu plus long ; nous voulons procéder étape par étape.

 

Sur quoi vas-tu axer la préparation d’avant-saison ?

La préparation aura plusieurs objectifs :

- travailler sur la cohésion du groupe,

- installer les principes de jeu,

- jouer les matchs de préparation afin de créer les connexions entre les joueuses.

 

Quels sont les objectifs affichés pour la saison 2019-2020 ?

Si nous devions parler d'objectif de résultat, ça serait le Top 6.

 

As-tu un petit mot pour les supporters des Guerrières ?

J'ai eu l'occasion d’en côtoyer quelques uns en fin de saison dernière. Je les ai trouvés exceptionnels dans les conditions difficiles que nous avons connues. En arrivant la saison dernière, j'avais dit que j'étais ravi que ce merveilleux public soit enfin avec moi et non plus « contre moi ». C'est un public Supporter comme je les aime. Je les invite à vite passer nous voir pendant notre pré-saison, à venir faire connaissance avec LEURS nouvelles Guerrières.

Partenaires officiels