Les U18 sont qualifiées pour les quarts de finale de coupe de France !

03 mars 2020

Week-end chargé pour le centre de formation car pendant que le groupe professionnel se déplaçait à Charleville-Mézières et que les U20 de Kévin FAUCHOIS recevaient Mulhouse, les U18 disputaient les 29 février et 1er mars les 16èmes et 8èmes de finale de coupe de France dans leur catégorie.

Samedi, les filles d’Antonio DE BARROS (assistée de Frédéric SENECAUT car Ljubica DRLJACA était avec l’équipe professionnelle), qui formaient un groupe de 9 joueuses (puisque les 3 de dernière année cadette étaient avec les U20), affrontaient leurs voisines de Trith-St-Léger. Le premier quart-temps était plutôt équilibré mais au bout de 10 minutes, nos U18 menaient 15-12. Par la suite, l’équipe s’est mise en marche grâce à une plus forte agressivité sur le porteur de balle, un placement plus haut sur les lignes de passes, qui lui a permis d’intercepter plus de ballons. Si bien qu’à la pause, l’ESBVA-LM avait déjà fait un bel écart en menant 34-17. La marque s’est ensuite stabilisée et a vu les jeunes Villeneuvoises finalement s’imposer 62-42.

Dans l’autre rencontre de ces 16èmes de finale pour ce plateau qui avait lieu à Calais, les Calaisiennes étaient opposées à une autre équipe nordiste, celle de St Amand. Au terme d’un match avec beaucoup d’intensité et d’agressivité, ce sont les Amandinoises qui l’ont emporté 59-54 pour affronter les Villeneuvoises le lendemain. On avait là deux adversaires issus de centres de formation d’équipes professionnelles, laissant présager un beau derby !

 

D’ailleurs, le match a été très disputé puisqu’au terme du premier quart-temps, le score était de 16-17 en faveur des Amandinoises. Les Mini Guerrières ont réussi à se détacher au milieu du deuxième acte (30-19 mais au courage, St Amand est revenu dans le coup avant de regagner les vestiaires (33-34).

La deuxième mi-temps ne dérogeait pas à la règle. Ce sont d’ailleurs les Amandinoises qui ont repris les commandes en repassant à +5 puis les Villeneuvoises sur ce même écart, qui allait grandir jusqu’à +9. Dans le dernier quart, les joueuses d’Antonio DE BARROS sont même allées jusqu’à +11 alors qu’il restait 2 minutes et 30 secondes à jouer. A 40 secondes de la fin, St Amand a recollé au score mais heureusement, notre ligne arrière a réussi à tenir le ballon sur les deux dernières possessions, permettant à l’ESBVA-LM de s’imposer 62-60 et de se qualifier pour les quarts de finale qui se dérouleront le 21 mars 2020 à Prissé, en Saône-et-Loire, où les Villeneuvoises affronteront Charleville-Mézières pour décrocher une place en demi-finale le lendemain face au vainqueur de la rencontre entre Aix-Venelles et Bourges.

Partenaires officiels