Les Guerrières s'inclinent de justesse face à Basket Landes

03 octobre 2020

Très déterminées en retrouvant leurs supporters, les Guerrières ne tardaient pas à s’illustrer dans ce premier match de la saison puisque Djéné DIAWARA obtenait une faute qui lui donnait 2 lancers francs qu’elle convertissait après seulement 15 secondes de jeu. Puis, l’adversaire du soir, Basket Landes, bien emmené par 2 ex-Villeneuvoises que sont Valériane VUKOSAVLJEVIC et Aby GAYE rentrait dans la partie (6-6, 3’). Au milieu du premier quart-temps, les deux équipes étaient au coude à coude jusqu’à ce qu’Ana SUAREZ ne prenne les choses en mains et donne 4 points d’avance aux Landaises (8-12, 4’). Pour retrouver de l’entrain, Rachid MEZIANE faisait tourner son effectif et son coaching s’avérait payant puisqu’il permettait à Kariata DIABY de disputer ses premières minutes et surtout d’inscrire ses premiers points en match officiel sous nos couleurs, suivis par 2 lancers de Clarince DJALDI-TABDI (14-14, 7’). Le public du Palais St Sauveur de Lille, déjà bouillant depuis son arrivée, se mettait en émoi lorsque Lisa BERKANI prenait ses responsabilités en marquant un panier extérieur dans le corner (20-16, 9’). A la fin du premier quart-temps, les Villeneuvoises étaient toujours devant au score (21-19, 10’).

A l’entame du deuxième acte, les deux écuries se rendaient de nouveau panier pour panier et la tension montait d’un cran (23-23, 13’). Il ne fallait pas baisser les bras du côté villeneuvois puisque les filles de Julie BARENNES étaient aussi très affamées (25-28, 15’) et obligeaient Rachid MEZIANE à prendre un temps mort. Pénalisées par les fautes, Haley PETERS et ses coéquipières baissaient quelque peu la garde défensivement mais continuaient à se battre offensivement (30-33, 17’). Sous l’impulsion de leur meneuse Sandra YGUERAVIDE, elles tenaient à montrer que le match était loin d’être fini (34-36, 19’). Et après un panier de Kariata DIABY dans la peinture, il n’y avait qu’un seul petit point d’écart entre Villeneuvoises et Landaises (36-37, 20’).

Au retour des vestiaires, les Guerrières faisaient preuve de sans froid et d’agressivité mais peinaient à trouver la mire… du moins jusqu’à ce que Lisa BERKANI ne sonne la révolte à 3 points, panier auquel Céline DUMERC répondait (39-40, 23’). A ce moment-là de la rencontre, les Villeneuvoises accusaient un peu le coup et prenaient un cinglant 6-0 (39-46, 25’). Heureusement, Djéné DIAWARA était là pour souffler sur les braises même si la route allait être encore longue (41-46, 27’). Clarince DJALDI-TABDI et redonnait tout de même le sourire à ses troupes (44-46, 28’), imitée par Jo GOMIS (46-48, 29’) pour clore le troisième quart sur ce même score.

Toujours aussi motivées, les joueuses de l’ESBVA-LM ne baissaient pas les bras mais manquaient de rigueur pour espérer revenir au score (48-56, 33’). Il aura fallu attendre 2 longues minutes pour voir la marque évoluer et malheureusement, ce n’était pas en faveur des Villeneuvoises, qui, à 5 minutes du terme de la rencontre, accusaient pour la première fois un retard de 10 unités (48-58, 35’). Et bien qu’encore une fois handicapées par les fautes d’équipe (5 commises à 3 minutes de la fin), les Guerrières, ne paniquaient pas 56-63, 38’). Le money-time portait bien son nom puisque la fin de match restait toujours indécise. Ainsi, alors qu’il restait 25 secondes sur le chronomètre, Zoé WADOUX marquait à longue distance pour revenir à -3 mais dans les ultimes secondes, les Landaises restaient sur leurs gardes pour l’emporter 65-68.

 

Crédit photo : Philippe DETAY

Partenaires officiels