Les Guerrières s'inclinent à Basket Landes sans démériter

12 janvier 2020

Basket Landes 72-61 ESBVA-LM

 

Dans la chaude ambiance landaise, c’est notre ex-Guerrière Aby GAYE (15 points, 6 rebonds) qui ouvrait le score mais Johanne GOMIS (16 points, 4 rebonds) ne tardait pas à lui répondre avec un 2+1 (2-3, 2’). Face à une défense locale assez hermétique et en l’absence de Christelle DIALLO, les Villeneuvoises peinaient à trouver la faille mais restaient toujours devant après 4 minutes dans cette partie, grâce notamment aux incursions de Keisha HAMPTON (4-7, 4’). Pour autant, un panier extérieur de Romana HEJDOVA (13 points, 6 rebonds) permettait à Basket Landes de repasser devant quelques instants plus tard (9-7, 5’). C’était le début d’une première marche en avant pour les filles de Julie BARENNES, obligeant Rachid MEZIANE à demander un premier temps mort (14-7, 6’). En revenant sur le terrain, Lisa BERKANI sonnait la révolte à 3 points, imitée par Courtney HURT (11 points, 6 rebonds) à mi-distance pour revenir à -2 (14-12, 8’). Et quand Miss HEJDOVA essayait de relancer la machine, Lisa BERKANI (11 points, 4 passes décisives) était encore là pour calmer le jeu. Mais à 3 secondes de la fin du premier quart-temps, après une faute de Fayzat DJOUMOI (2 points, 2 rebonds), Aby GAYE scellait le score de ce premier acte sur la ligne des lancers (18-14, 10’).

Le deuxième quart débutait plutôt bien pour les Guerrières, qui, devant la poignée de supporters qui ont fait le déplacement dans le Sud-Ouest, continuaient de maintenir la pression sur leurs hôtes du jour (18-16, 11’). Ces dernières, privées de Céline DUMERC depuis quelques semaines et de notre ancienne ailière du centre de formation Marie-Bernadette MBUYAMBA jusqu’à la fin de saison, n’étaient pas en réussite tandis que l’ESBVA-LM restait à l’affût de toutes les opportunités pour reprendre le dessus dans cette partie qui était toujours aussi indécise (18-18, 12’). Si bien que, sur deux lancers francs, Regan MAGARITY (7 points, 6 rebonds) se chargeait à son tour de nous refaire passer devant à la marque, suivie par Lisa BERKANI et ce même si en face, Miranda AYIM (21 points, 4 rebonds) soufflait sur les braises (20-22, 14’). L’intérieure franco-canadienne redonnait le sourire à son public mais les Villeneuvoises étaient loin d’avoir abdiqué (25-22, 16’). A 3 minutes de la fin de la première période, Basket Landes continuait d’asseoir sa domination pour cette fois compter 6 points d’avance (28-22, 17’) mais rien n’était fait, au contraire ! Mais à la pause, Basket Landes comptait 10 longueurs d’avance (32-22, 20’) après nous avoir passé à cinglant 14-0.

Cette mauvaise série se poursuivait à l’entame de la seconde période, la faute à une Miranda AYIM omniprésente. Heureusement, Johanne GOMIS (16 points à 50%) à 3 points puis Regan MAGARITY en layup, redonnaient le sourire aux Guerrières (39-27, 22’). Et au courage, Keisha HAMPTON (4 points, 7 rebonds) permettait à son équipe de repasser sous la barre des 10 points de retard pour, par la même occasion, entretenir l’espoir. Mais encore une fois, Romana HEJDOVA et ses coéquipières restaient vigilantes (44-31, 25’). A l’image du des 2 paniers extérieurs inscrits consécutivement par Zoé WADOUX (6 points dont 2/3 à 3 points), les Villeneuvoises ne baissaient pas les bras et revenaient d’ailleurs encore une fois à -10 alors qu’il restait un peu moins de 3 minutes à jouer dans le troisième quart-temps (47-37). Elles étaient visiblement très à l’aise au-delà des 6,75 m puisque Regan MAGARITY, qui s’essayait dans cet exercice, puis Johanne GOMIS, s’y plaçaient pour revenir dans le coup. Et c’est finalement sur le score de 55-46 que s’achevait le troisième quart-temps (55-46, 30’).

Il a fallu attendre un peu plus de 2 minutes pour voir Miranda AYIM inscrire les premiers points de l’ultime quart-temps (60-46, 33’). Rachid MEZIANE faisait tourner son effectif pour essayer de trouver des solutions permettant à son équipe de revenir dans le tempo mais les Landaises ne baissaient pas l’intensité affichée depuis le milieu du deuxième quart-temps. A 5 minutes du buzzer finale, Courtney HURT et les siennes prouvaient qu’elles avaient toujours envie de se battre (64-52, 35’). Et même si elles ont jeté leurs dernières forces dans la bataille en pensant notamment à la différence de point qui pourrait être importante en fin de saison, Mame-Marie SY-DIOP (4 points, 2 interceptions) et les Villeneuvoises ont dû s’incliner face à Basket Landes (72-61) dans le dernier match de cette phase aller.

Partenaires officiels