Les Guerrières remportent le derby du Nord au bout du suspense

08 janvier 2020

ESBVA-LM 71-69 St Amand

 

Dans un Palacium encore une fois plein à craquer pour ce derby du Nord, il n’aura fallu que quelques secondes pour voir les 2 équipes ouvrir le score (3-4, 1’). Absentes respectivement depuis le début de saison et depuis quelques semaines, Pauline AKONGA (15 points, 6 rebonds) et Marina SOLOPOVA (9 points, 2 rebonds) menaient les débats du côté amandinois mais heureusement, Johanne GOMIS (13 points dont 3/6 à 3 points) et Keisha HAMPTON (21 points, 2 interceptions) faisaient parler leur expérience pour permettre de rester au contact d’un adversaire coriace (8-10, 3’). Courtney HURT (9 points à 50%) essayait de prendre le match à son compte pour redresser la barre mais en face, Kankou COULIBALY (14 points, 3 rebonds) montait en pression pour corser l’addition, obligeant Rachid MEZIANE à recadrer ses troupes sur un temps mort (11-20, 6’). Quelques instants plus tard, Mame-Marie SY-DIOP sonnait la révolte à l’extérieur de la raquette, suivie de Regan MAGARITY (5 points, 8 rebonds) qui, sous le cercle, inscrivait ses premiers points sous les couleurs villeneuvoises (16-20, 8’). Après un panier à 3 points de Lisa BERKANI (5 points, 2 passes décisives), les Guerrières étaient dans le coup au terme du premier quart-temps (19-22, 10’).

Aaryn ELLENBERG (15 points, 4 passes décisives) inscrivait les premiers points du deuxième quart-temps mais il en fallait davantage pour inquiéter les Villeneuvoises, qui restaient dans le tempo, sous l’impulsion de Christelle DIALLO (8 points, 3 rebonds) notamment (23-24, 13’). Ce regain de confiance était d’autant plus significatif lorsque Jo GOMIS inscrivait un « floater » dont elle seul avait le secret pour permettre à ses troupes de repasser devant au score, encore une fois suivie par Christelle DIALLO (27-26, 15’). Ce renouveau villeneuvois dans cette partie était encore plus visible lorsque Regan MAGARITY redonnait sur la ligne des lancers francs une avance de 5 points, bientôt imitée à mi-distance par K. B. SHARP (2 points, 3 passes décisives) pour mener 33-26 après 17 minutes de jeu. Pour le plus grand plaisir des supporters venus nombreux, Keisha HAMPTON aidait l’ESBVA-LM à franchir la barre des 10 points d’avance à plusieurs reprises (37-26 puis 39-28, 18’). Et c’est finalement sur le score de 40 à 32 en faveur des Guerrières que s’achevait la première période.

Le mot détermination était visiblement dans les têtes de toutes les têtes des Villeneuvoises et leur staff en revenant sur le parquet. Keisha HAMPTON et Mame-Marie SY-DIOP (8 points, 9 rebonds) enflammaient le Palacium encore plus qu’il l’était auparavant même si encore une fois, Aaryn ELLENBERG essayait de jouer les troubles-fête (45-36, 22’). Une poignée de minutes plus tard, malgré quelques erreurs sur le plan défensif, les filles de Rachid MEZIANE parvenaient à maintenir le cap (51-40, 17’). En face, St Amand continuait à résister. Mais à moins d’une minute de la fin du troisième et avant-dernier quart-temps, tandis qu’elle était seule en tête de raquette, Captain Jo prenait ses responsabilités au-delà des 6,75 m. Et juste avant le buzzer, Keisha HAMPTON, encore elle, redonnait un bol d’air encore plus grand à ses troupes, qui menaient une nouvelle fois de 11 longueurs avant d’attaquer les 10 dernières minutes de ce derby du Nord (58-47, 30’).

Pour autant, la route vers la victoire allait être encore longue pour l’ESBVA-LM, la faute à notre ancienne intérieure Pauline AKONGA notamment (58-49, 32’). Le money-time portait d’ailleurs plutôt bien son nom puisque les Amandinoises reprenaient les choses en mains à cet instant pour revenir à -5 alors qu’il restait 5 minutes à jouer (62-57, 35’). Les nerfs étaient à vif de chaque côté du terrain ! A moins de 4 minutes du terme, Aaryn ELLENBERG se chargeait de remettre les 2 équipes à égalité (62-62, 37’). Mais l’ensemble des supporters villeneuvois poussaient un grand « ouf ! » de soulagement lorsque Keisha HAMPTON inscrivait un panier libérateur, suivie par sa capitaine Jo GOMIS (66-62, 38’). La dernière minute semblait durer une éternité dans une atmosphère bouillante. A une minute de la fin, Assitan KONE (10 points, 3 rebonds) marquait à 3 points pour qu’il n’y ait plus qu’une unité d’écart entre les 2 écuries (68-67, 39’). L’ex-Mondevillaise enchaînait dans la peinture pour redonner l’avantage à son équipe à 37 secondes de la fin mais heureusement, Keisha HAMPTON ne perdait pas son calme dans les dernières secondes en provoquant la cinquième faute personnelle de Marina SOLOPOVA et inscrivait un 2+1 salvateur. Score final : 71-69. Deuxième derby du Nord remporté cette saison pour l’ESBVA-LM (le premier avait été remporté à St Amand 61-62 en coupe de France). Et celui-ci permet aux protégées du Président Carmelo SCARNA de conserver leur sixième place au classement et d’offrir un joli cadeau à notre jeune et prometteuse arrière Zoé WADOUX le jour de son 19ème anniversaire !

Partenaires officiels