Les Guerrières remportent le derby à Saint-Amand

18 octobre 2020

Ultra motivées à l’idée de disputer ce derby, les Villeneuvoises prenaient le match à leur compte dans les premiers instants mais devaient patienter avant de trouver la mire pour la première fois par l’intermédiaire de Djéné DIAWARA (6 points, 10 rebonds) en fade away (0-2, 2’). Bien qu’étant en manque d’application et de réussite, les Guerrières faisaient preuve de bonne volonté, à l’image d’un panier extérieur de Sandra YGUERAVIDE (12 points, 4 rebonds) qui sonnait la révolte (5-7, 5’). Mais sur plusieurs coups d’accélérateur, les Amandinoises repassaient devant au score (11-7, 7’). Pour autant, les Guerrières n’abdiquaient pas puisque Haley PETERS (14 points, 3 rebonds) permettait aux deux équipes de finir le premier quart-temps sur un pied d’égalité (13-13, 10’).

Le deuxième acte semblait démarrer sur de meilleures bases pour les Villeneuvoises qui, après un recadrage de Rachid MEZIANE, avaient visiblement retenu la leçon (13-18, 12’). Le regain de forme était bien présent dans les esprits villeneuvois ! Il faudra toutefois attendre quelques minutes pour voir Kariata DIABY (4 points, 4 rebonds) et ses coéquipières conforter encore un peu plus leur avance dans un match où les défenses étaient mises à l’épreuve (13-20, 15’). Le sort de cette première période était quand même loin d’être scellé et Matea TADIC (6 points, 2 rebonds) puis Jacinta MONROE (19 points, 5 rebonds) étaient là pour le rappeler (17-20, 17’). Coach MEZIANE essayait de brouiller les pistes sur le terrain en donnant la priorité au jeu rapide. Coaching payant puisque ses joueuses reprenaient des couleurs à une minute de la fin du deuxième quart (19-26, 19’). Mais c’est finalement avec une avance de 10 points que les Guerrières regagnaient les vestiaires (19-29, 20’).

A leur retour sur le parquet de la salle Maurice HUGOT, les Villeneuvoises poursuivaient leur marche en avant, encore une fois sous l’impulsion de Miss PETERS notamment (21-36, 23’). Attention toutefois à ne pas se reposer trop sur ses lauriers (28-36, 24’). En lay-up, Sandra YGUERAVIDE et Jo GOMIS (9 points, 2 rebonds) se chargeaient toutefois de remettre leurs troupes sur de bons rails (30-42, 25’). Il fallait quand même rester sur ses gardes du côté villeneuvois car en face, Jacinta MONROE, encore elle, et ses partenaires, remettaient les pendules à l’heure (37-44, 27’). Sans trembler, Janelle SALAUN (2 points, 2 rebonds) prenait ses responsabilités dans le corner pour relancer la machine mais le collectif amandinois était là pour lui répondre comme le berger à la bergère (40-47, 29’). Mais en augmentant leur niveau d’agressivité, les Guerrières corsaient une nouvelle fois l’addition (40-51, 30’).

La messe n’était pas encore dite et chez nos adversaires du soir, Jasmine BAILEY (9 points, 11 rebonds) en était consciente (43-51, 32’). Le ciel des Guerrières s’éclaircissait au fil du temps et surtout lorsqu’elles repassaient une nouvelle fois au-dessus de la barre des 10 points d’avance (43-53, 33’). A cet instant de la partie, les deux équipes parvenaient à se regarder les yeux dans les yeux (45-55, 36’). L’ESBVA-LM ne devait malgré tout pas se relâcher dans les deux dernières minutes pour soigner le point average envie de la fin de saison. Clarince DJALDI-TABDI (11 points, 5 rebonds) and co. continuaient donc à se battre jusqu’au bout et c’est finalement sur le score de 47-63, décrochant ainsi une troisième victoire de suite et la deuxième à l’extérieur.

Partenaires officiels