Les Guerrières plient dans la dernière minute...

31 mars 2019

Une avant-dernière donne cruelle pour l’ESBVA-LM…

Le public nombreux et bruyant ne s’y était pas trompé : le match face à Bourges en cet fin d’après-midi ensoleillé était capital.

Après les remous et les mises au point en interne, tout au long de la semaine, on s’attendait à voir les vraies Guerrières sur le parquet face aux Tango. Et ce fut le cas ! Une entame de match intense des 2 côtés, une pression sur les porteuses de balle et les premières minutes du 1er quart temps donnent le tempo. C’est d’abord Bourges qui trouve la voie du panier (0-4) avant que Villeneuve ne réagisse (4 partout à 6’42 du terme). Bourges repasse devant et l’ESBVA-LM est fébrile. Pour preuve, 3 possessions qui ne donnent rien. Heureusement, les visiteuses ne sont pas plus adroites et le score est seulement de 4-6 après 4’06 de jouées. Mais Bourges reste Bourges et, face à une telle armada, ne rien laisser, ne rien lâcher (4-8 puis 7-8 grâce à un ‘2+1’ de Mame, énorme Guerrière tout au long du match). Les équipes se rendent coup pour coup : 9-10, puis 11-10 et 11-12 à 3’28 de la pause. C’est le moment que choisit Christelle pour pénétrer dans la raquette, marquer 2 points et prendre 1 lancer supplémentaire (14-12 à 3’13 du buzzer). Bourges repart à l’assaut et Villeneuve ne verrouille pas en défense : 2 lancers, puis 3 points ! (14-17). C’est un véritable combat que se livrent les deux équipes. C’est Lisa qui ramène Villeneuve à -1 (16-17 à 1’30 de la pause). Mais sous les paniers villeneuvois, difficile de faire la loi pour les Guerrières et Bourges en profite : 5 points avant la pause et le quart temps est enlevé par les Tango (16-22 après 10’).

Le 2ème quart est radicalement différent.

Plus agressives, plus hargneuses, les métropolitaines ne lâchent plus rien et le Palacium, chaud-bouillant, entre en fusion. C’est d’abord Christelle qui relance les hostilités (18-22), puis Jo qui entre 3 points (21-22) et encore notre Cap’tain Courage qui fait passer Villeneuve devant au tableau d’affichage (23-22 à 6’40 de la mi-temps). C’est encore Jo qui prend une pénalité pour contestation. Moment que choisit Bourges pour prendre un temps-mort et se remettre la tête à l’endroit. Il reste 5’43 à jouer dans cette période. Mais rien n’y fait : Virginie puis Jo, à 3 points, et encore Virginie, sur un ‘box to box’, font monter la température de la salle et le score par la même occasion : 30-24 à 4’11 de la pause. Bourges est malmenée et prend un nouveau temps mort. Sans effet. Au contraire, les Berruyères se crispent et échouent régulièrement lors de leur phase offensive. Et c’est encore Jo qui met +8 à 3’11 de la mi-temps (32-24). Incroyable ! Sous les paniers villeneuvois, le vent tourne aussi : les ballons sont arrachés par les Guerrières et les visiteuses se mettent à la faute. A 1’22 de la pause, Fred prend un temps mort, lui aussi. Reprise. Ballon villeneuvois, récupéré par les Tango qui profitent de la 5ème faute d’équipe pour inscrire 1 lancer-franc. Nouveau temps mort de Fred, à 14’’ de la pause. La pause est finalement atteinte sur le score de 32-25 pour les Guerrières, avec, surtout, une démonstration dans le second quart temps (remporté 16-3 !). Dans les travées, on se prend à rêver d’une victoire, synonyme de bouffée d’air…

Retour de vestiaires et début du 3ème quart temps. C’est Bourges qui lance le débat : +2 après 20’’, et encore 2 points, pour ramener le score à 32-29. C’est un shoot à 3 points de Christelle qui relance Villeneuve (35-29 après 2’34 de jeu). Et après un échec aux lancer-francs de Bourges, c’est Magali qui entre un panier primé (38-29). Mais c’est au prix de fautes d’équipe : une 3ème déjà pour les locales après seulement 3’ de jouées. Et il faut un contre monstrueux de Magali sur Rupert pour empêcher les Tango de recoller. A 5’34 de la fin du quart, ballon villeneuvois. Circulation de balle grande vitesse. Mouvement d’école. Et à la conclusion, Jo, une nouvelle fois, qui met 3 points et Bourges à -12 (41-29). Dans la foulée, c’est Laeti qui suit la voie : 3 points ! Et le score passe à 44-31, puis 44-33. Les Guerrières ne lâchent rien ! Au contraire, c’est Bourges qui déjoue, à l’image de Marine Johannes qui enchaîne les fautes de pied (en touche !). Ce qui permet à l’ESBVA-LM de récupérer les ballons, de contrer et d’obtenir 2 lancer-francs, transformés ! (46-33). Les Berruyères réagissent et reviennent à -10 à 3’44 de l’ultime pause. Sous pression, Villeneuve entre dans la pénalité à 3’21 du terme et l’écart se réduit (46-38). Shante entre 1 lancer, Magali un nouveau panier et à 2’04, le score est de 49-38 pour les Nordistes. La fin de quart temps est débridée et le score évolue d’un côté et de l’autre : 49-39, 51-39 puis 51-41 à 38’’ du buzzer. Et sur la dernière possession de Bourges, 3 points sont entrés laissant les Berruyères en vie (51-44 et un quart temps partagé 19-19).

Voilà que démarre le dernier round ! 

Et c’est une nouvelle fois, les Tango qui marquent les premières, puis à nouveau sur 2 lancer-francs en fin de possession : 51-48 ! Fred prend un temps mort. Bourges continue sa remontée (53-50 à 7’57 de la fin du match). Shante stoppe ce retour (55-50) mais Marine Johannes trouve la cible à 3 points par 2 fois :57-56.

Et c’est sur la remise en jeu qu’a lieu le tournant du match. Le ballon est immédiatement récupéré par Bourges, sous le panier villeneuvois. Sarah Michel ne gâche pas l’occasion et met les Tango devant (57-58 à 6’26 de la fin). Fred prend un temps mort mais un ressort s’est cassé. Nouveau contre des championnes de France et 2 points encore marqués :57-60… L’ESBVA-LM traverse un trou d’air, duquel elle ne sortira plus… La précision fait défaut, la défense souffre et les rebonds sont tango (57-62 à 4’43 du terme). Heureusement, Magali… + 3 points et 60-62 ! Dans l’action qui suit, Bourges pénètre sans opposition dans la raquette (60-64).

Mame, en force, ramène son équipe à 62-64. Il reste 2’42 à jouer. De quoi enlever la donne… Mais Bourges ne lâche plus : 62-66. Mame ne lâche pas non plus : 64-66 et 1’38 à jouer. C’est bouillant !! Et sur une 1ère balle de match, Villeneuve se loupe et Bourges prend un temps mort à 57’’ de la fin de rencontre. Magali ramène l’espoir en égalisant à 66 partout !

Mais cette dernière minute est bien mieux maîtrisée par Bourges, qui provoque les fautes (sans en commettre, comme c’est étrange… !) et garde la possession à 16’’ du buzzer final. 66-69 ! puis 66-71 à 15’’… La messe est dite… Un dernier lancer berruyer achève les espoirs du peuple rouge (66-72). Le dernier panier de Mame n’y changera plus rien. Victoire de Bourges 72 à 68.

Pour Villeneuve, tout se jouera donc la semaine prochaine face à Basket Landes pour une place en play-off.

Soyez là !

Partenaires officiels