Les Guerrières l'emportent face à l'USOM

20 avril 2019

Play-downs – Journée 2 : l’ESBVA-LM, au Palacium, se relance face à Mondeville

 

Est-ce le temps ensoleillé, propice aux soirées de plein air ? Les vacances couplées au weekend de Pâques ? Ou les résultats décevants des Guerrières ? Toujours est-il que l’antre villeneuvoise sonne un peu creux en ce samedi soir à 10 minutes du coup d’envoi. Même le fabuleux chœur des Z’Hurlants est réduit à sa plus simple expression… mais bruyant quand même !

Les Guerrières sont là et bien là. Au complet. Pour débuter ce qui s’annonce comme l’une des rencontres les plus importantes, si ce n’est la plus importante, de la saison.

Car les choses sont simples : la victoire est impérative ce soir face à Mondeville. Tout autre résultat plongerait le club nordiste dans une dangereuse chute vers les profondeurs de la LFB. En face, une équipe normande en vie après sa victoire à domicile face à Saint-Amand, en ouverture de ces play-downs 2019. Une équipe programmée depuis de longs mois déjà pour jouer sa place en LFB en cette fin avril.

Au coup d’envoi, c’est donc une réelle tension qui remplit les travées clairsemées du Palacium.

Coup d'envoi (photo: Ludovic Maillard)

Quelle réaction des Guerrières pour interrompre la série de défaites en cours ?

1er quart temps. Coup d’envoi gagné par l’ESBVA-LM. Cinq villeneuvois composé de Mame, Christelle, Virginie, Laeti et Jo. Première possession conclue par un tir sous le panier… Mondeville shoote aussi mais sur le cercle. Après cette entame, les équipes rentrent dans la rencontre (4-4 après 2’ de jeu). Puis 6-4 par Laetitia. Un marcher normand permet à Villeneuve de reprendre la possession et d’inscrire presque 2 nouveaux points : le ballon de Christelle tourne sur le cercle avant de sortir…

En écho à l’enjeu de ce match, la fébrilité est présente sur le parquet, des 2 côtés. Et il faut attendre 3 points de Jo pour voir le public se lever (9-4 après près de 5 minutes de jeu). Et qui dit nervosité, dit pertes de balle et fautes. Et shoot ouvert pour Mondeville qui entre 3 points (9-7 à 4’50). Heureusement, Shante, entrée à la place de Christelle, se bat sous les paniers (11-7 à 4’ de la pause). Les rotations s’accélèrent. Et Virginie se rappelle au bon souvenir : 13-7. Il reste 2’30 à jouer et Shante bonifie son panier par un lancer-franc (16-9). Avant une faute anti-sportive sur Magali : 18-9 et possession à suivre. Conclue par 2 points de Mag ! A 20-9, Mondeville prend un temps-mort. Il reste 2 minutes à jouer dans ce quart temps. Et Romy qui trouve la longue distance (+3), avant une interception qui envoie Shante au panier (25-9). Et sur un nouveau contre, Lisa se réceptionne mal et se blesse. Et dans un silence assourdissant, elle sort du terrain en boitant. C’est à cet instant qu’on peut prend conscience de l’absence d’une grosse ambiance dans le Palacium…

Le Kop d'avant match (photo : Ludovic Maillard)

La fin du 1er quart temps est atteinte sur ce score favorable aux Guerrières de 25 à 9.

Reprise. Christelle, Hélène, Romy, Mag et Jo sur le parquet. Remise en jeu Mondeville. Jo, en capitaine modèle, montre la voie : 27-9. Mondeville s’accroche et enchaine : 27-11, puis 27-13 après 2’10 de jeu, obligeant Rachid a prendre un temps mort. Retour au jeu avec Virginie, Jo, Laeti, Romy et Christelle. Malgré une défense haute, Villeneuve souffre des pénétrations dans la peinture des Normandes (27-15). Et Mondeville a bien compris que cette arme pouvait faire mal à Villeneuve (27-17), avant que Christelle ne marque (29-17). Alors Mondeville change de système, défend plus haut et shoote de loin : 29-20, puis 29-23 à 5’07 de la mi-temps. De nouveau, Rachid prend un temps-mort. Et Virginie prend 3 points ! Puis Mag, 2 points, sur un box to box fulgurant (34-23). Cette fois, c’est Romain L’Hermitte qui prend un temps-mort. Il reste 4’14 à jouer dans cette période. Et c’est sur lancer-francs que l’USOM marque (34-25). Magali décide de prendre sa chance à 3 points mais les visiteuses répliquent (37-25, 37-28 à 2’15 de la pause). Comme tout va vite au basket, deux mauvais choix villeneuvois offrent 4 points à Mondeville (39-32). La mi-temps est atteinte sur ce score favorable aux Guerrières. Mais que c’est dur. Car malgré une bonne entame de match (le 1er quart enlevé facilement), Villeneuve n’est pas serein et se fait peur (perte du 2ème quart 14-23). La deuxième mi-temps s’annonce étouffante.

Retour de vestiaire. Balle pour Mondeville.

Shoot manqué. Côté villeneuvois, le frein à main ! Plusieurs positions de shoot et aucun tir de pris. Même si Mondeville ne rentre pas, il ose ! C’est finalement Jo qui prend ses responsabilités, sans succès. Il faut finalement attendre 4’ de jeu pour voir le 1er panier de la période (Magali à 2 points). Que le jeu est brouillon. Côté mondevillois, par manque d’adresse, côté villeneuvois, par peur. Et les Normandes repartent à l’assaut (41-35, puis 41-37). Très clairement, l’ESBVA-LM est rattrapée par ses doutes… Et sans crier au scandale, Mondeville grapille… 41-39 à 3’50 de la pause. Par un jeu simple et de passes rapides. Quand on ne peut pas lutter sur le plan technique, il faut lutter avec l’envie et les fondamentaux (fermer les boîtes, bloquer les passes adverses, être au rebond). Et c’est ce que fait l’USOM dans ce quart temps. Et il faut un panier hold-up à 3 points, puis un autre de Lisa pour souffler (47-41). Et là… le trou noir ! Au sens propre !! Coupure générale d’électricité : le Palacium plongé dans le noir et éclairé par les éclats des smartphones du public et les néons de sécurité. Bref, bien trop de lux pour jouer au basket ! 

Un Palacium sur courant alternatif ! (photo : Ludovic Maillard)

Cette interruption a le mérite de réveiller l’assemblée et de donner un air de kermesse au match. Les Z’Hurlants enchaînent les meilleurs morceaux de leur répertoire et les officiels s’interrogent… Et les Z’Hurlants font la chenille en bas des gradins… Une soirée de dingues !! A l’image de la saison… Sur courant alternatif !!!

Après près de 15 minutes d’interruption, la lumière revient progressivement. Le temps pour les projecteurs de chauffer ! Tout comme les joueuses qui reprennent une routine d’échauffement avant de reprendre la partie. Il reste 1’27 à jouer. Le score est de 47-41 pour Villeneuve. Re-reprise ! Ballon normand. 14’’ de possession. Mais ce sont les Guerrières qui rentrent le mieux dans cette fin de période : Shante ajoute 2 points (49-41), suivie par 2 lancers de Lisa (51-41). Et une possession à suivre, concrétisée par Magali juste avant le buzzer. 53-41 avant d’entamer le dernier quart. De quoi jouer relâcher.

A la fin, Villeneuve gagne...! (photo : Ludovic Maillard)

Dernière période. Possession Mondeville. Romy, Mag, Lisa, Shante et Jo sont sur le parquet. Et Shante inscrit ses 12 et 13èmes points : 55-41 après 1’ de jouée. Lisa profite d’un champ libre pour entrer 3 points. Shante transforme 2 lancers. Villeneuve prend le large (60-41 à 8’ de la fin). Mondeville s’effrite, bafouille son basket et rend les ballons à l’ESBVA-LM. A 5'51 du terme, les esprits s’échauffent et les arbitres ont fort à faire : 1 faute technique en faveur de Villeneuve (lancer loupé), suivi de 2 lancers et d’une possession pour Mondeville (60-47 à 5’32). Romy redonne de l’air (+ 3 points). Malgré une bonne avance (+16), on ne sent pas les locales sereines. Et il faut un ‘2 points’, bonifié, sur le buzz d’Angie pour faire reculer les Normandes (66-47). On est entré dans le money-time. Et les tirs de l’USOM manquent de précision. La fatigue, la perte de confiance…

Gros match de Shante ce samedi soir

A 2’55 de la fin, Rachid prend un temps mort. Il reste 1’54 quand Mondeville marque à nouveau (66-49). Sauf catastrophe, le match est plié. Comme cette victoire va faire du bien… aux filles, au club, aux supporters… et surtout au classement de ces play-downs. La mission du jour est remplie. 

Victoire finale : 68-51.

Il faudra confirmer mardi prochain face à Saint-Amand pour assurer (définitivement !?) le maintien.

 

Partenaires officiels