Les Guerrières font plier les Nantaises

20 janvier 2019

Championnat LFB : Face aux Déferlantes, l’ESBVA-LM reste à flot !

De retour au Palacium 3 jours seulement après une soirée européenne pleine d’émotions et d’images fortes, les Guerrières retrouvaient le parquet et le public des Z’Hurlants. Au menu, les Nantaises, véritable équipe de combattantes, qui avaient pris en défaut les Villeneuvoises au match aller.

De biens mauvais souvenirs dans les têtes des Nordistes…

A effacer à l’occasion d’un match qu’on espérait plein et grand pour des Guerrières, accompagnées par les Z’Hurlants et le retour de son président : Bertrand, présent dans le kop, vite revenu au sein de sa seconde famille pour continuer à faire briller la flamme rouge.

Triste semaine encore sur le plan humain puisque c’est Christophe Vitoux, manager du club, qui perdait sa maman, en cette fin de semaine. Une pensée amicale et les applaudissements du Palacium lui étaient adressés au moment du coup d’envoi.

Coup d’envoi du 1er quart-temps : Shante, Christelle, Virginie, Jo et Magali ouvrent le bal. Malgré une 1ère possession, c’est Nantes qui marque les 2 premiers points, avant que Magali n’échoue sur le cercle. Les 2 premières minutes font rage sous les paniers et finalement, c’est Magali qui commet la 1ère faute sifflée du match. Après 2’, Nantes mène 4-2 (Magali ayant réduit le score). Nouvelle faute villeneuvoise de Shante, qui a le don de provoquer l’ire de Fred. Les 3 points suivant sont l’œuvre des Déferlantes. « Plus d’agressivité ! » voilà ce qu’on peut entendre à travers tout le Palacium : Fred hurle ses consignes à des Guerrières un peu déboussolées en ce début de match. Passives sous leur panier, les métropolitaines ne parviennent pas à se défaire de la marée nantaise. Il faut un panier de Shante pour faire évoluer le score à 4-7 pour les visiteuses.

Mais rien n’y fait. Villeneuve commet des fautes et Christelle en fait les frais. Remplacée par Mame, qui récupère sous les paniers, sans réussite sur l’attaque suivante (5’30 à jouer). Les fautes d’équipe s’enchainent sans que le score n’évolue pour autant. A 4’44 de la fin de quart, Magali et Shante sortent, Romy et Laeti prennent leur place. Pendant que Nantes, sur la fin de possession, inscrit 3 nouveaux points (4-10). Trop brouillon, Villeneuve se complique l’affaire sous les paniers de Nantes. Revenir au jeu simple, voilà un chemin à suivre en ce début de rencontre. Angie, qui est entrée à la place de Virginie, tente à 3 points, à 2 reprises sans réussite. C’est finalement, Romy qui marque 2 points ramenant le score à 6-10 après 7’ de jeu.

A 2’41 de la pause, Nantes entre dans la pénalité et permet à Laeti d’inscrire 2 lancer-francs avant que Nantes ne réplique (8-12 à 2’17). Nouvelle attaque, nouvelle faute, nouveaux lancers de Laeti réussis (10-12).

Plus agressives qu’en début de période, les Villeneuvoises se procurent plus de situation. Seule la finition laisse à désirer.

A l’inverse, les visiteuses ne laissent pas passer leurs occasions et inscrivent, à leur tour, les lancer-francs offerts (10-14). Mais Hélène marque et laisse Nantes dans la ligne de mire (12-14). Malheureusement, des pertes de balle au mauvais moment assomment Villeneuve qui se retrouve à 12-17, à 4’’ de la fin. Avant qu’Hélène n’entre un 3 point sur le buzzer et laisse l’ESBVA-LM à flot (15-19 à la fin du quart-temps).

Début de second quart. Hélène, Angie, Romy, Laeti et Mame sont sur le parquet. Et même si la remise en jeu est nantaise, c’est Villeneuve qui se procure le 1er ballon chaud. Et Angie qui trouve les 3 points après 1’02 (18-19). Mais il est dit que la prise à l’abordage sera compliquée (18-21). Shante et Virginie reviennent en jeu à la place de Laeti et d’Hélène, au moment où Nantes remet 3 points (18-24). Et Nantes accélère et contre Villeneuve. Sur une de ses remontées de terrain, l’équipe atlantique entre 2 nouveaux points avant un lancer à suivre (20-27 et il reste 6’25 à jouer). Fred prend alors un temps-mort, pour remobiliser une équipe des Guerrières trop irrégulières pour revenir dans le match. Temps mort qui fait du bien : Romy entre 3 points. Mais Suarez réplique en fin de possession (23-29). Heureusement, les fautes nantaises donnent des lancers à l’ESBVA-LM. Et Shante les rentre (25-29 à 5’38 de la pause). Le coach nantais prend, à son tour, un temps-mort, histoire de casser la petite dynamique nordiste.

Malgré tout, 2 accélérations guerrières ramènent les équipes à égalité (29-29, on est entré dans les 5 dernières minutes). Le coach visiteur reprend un temps-mort. Preuve d’une fébrilité. Sous les paniers, la bataille fait rage et le rythme s’emballe. D’un panier à l’autre, les ballons circulent rapidement et, à ce jeu, Nantes reprend la main à 2’35 du terme (29-31). Mais Christelle, sous les paniers, égalise. Et sur une interception superbe de Virginie, 2 lancers sont obtenus par Villeneuve. Et transformés ! C’est ensuite au tour de Jo d’intercepter et d’aller inscrire un nouveau panier (35-31). A l’entame de la dernière minute, c’est Nantes qui monopolise la balle et obtient 2 lancers, suite à une faute de Laeti dans la raquette. Mais la conversion est compliquée : 1 sur 2 ! Il reste 23’’ à jouer et Fred prend son second temps-mort de la mi-temps. Dernière possession villeneuvoise. En vain. Les 2 tentatives de shoot trouvent le cercle sur leur trajectoire.

La mi-temps est sifflée sur ce score favorable aux Guerrières.

Handicapées par un début de match chaotique, les filles de Fred ont su rectifier le tir lors du second quart-temps, remporté 20-13 (après avoir laissé le gain du 1er aux Déferlantes, 15-19).

Début de 3eme quart-temps : Mame, Magali, Virginie, Jo et Christelle sont sur le parquet. Et c’est Christelle qui se réceptionne mal… finalement sans gros bobo. Un peu à l’image du 1er quart, les Villeneuvoises laissent le jeu aux Nantaises, qui en profitent (35-34). Mais Virginie sort un 3 points de sa manche. Avant que Jo ne contre sous les paniers villeneuvois. Redonnant la possession aux Guerrières. Et concluant par un nouveau 3 points ce temps de jeu (41-34). Et la marée nantaise reflue. Les Guerrières, mieux revenues dans le match qu’elles n’y étaient entrées en 1ère période, prennent un mini-large sur 1 lancer de Mame (42-34 à 7’35 du terme). Mais les Déferlantes repartent à l’assaut. Et quelques ballons perdus les remettent à flot (42-39 après 3’30). Jusqu’à un contre énorme de Mame. Il reste 5’30 à jouer et les deux équipes sont au coude à coude. Par sa 3ème faute d’équipe, Nantes offre 2 lancers à Villeneuve, qui n’en convertit qu’un. Tandis que les visiteuses, en force dans la raquette nordiste, entrent 2 points (43-41 à 4’30). En véritable poison qu’elle est depuis le début de la partie, Wallace, pour Nantes Rezé inscrit son 14ème point et ramène la marque à 45-43. Avant qu’Angie ne plante 2 nouveaux points.

La course-poursuite continue. Et à 47-45 à 2’ du terme, Fred est en fusion sur le bord du terrain. D’autant que les Villeneuvoises laissent passer leur possession sans pouvoir shooter. Hélène est appelée sur le parquet pour suppléer Jo. Et ce qui pendait au nez des Villeneuvoises arrive : Nantes égalise à 47 partout. Il reste 50’’ à jouer. A 33’’ de la fin de quart temps, Shante inscrit 2 points supplémentaires, auxquels s’ajoute 1 lancer (50-47). Et la pause est atteinte sur le score de 50-49 pour l’ESBVA-LM. Dur ! La rencontre reste indécise et on sent une certaine tension monter dans les gradins.

Reprise. Dernier quart-temps avec Mame, Magali, Shante, Hélène et Romy. Les Nantaises se mettent à y croire en inscrivant 2 points primés d’1 lancer (50-52). Mais Romy réplique de la même façon (53-52 à 9’22). Sous les paniers, la rage ! Celle de Mame, qui sur un rebond offensif, donne de l’air à Villeneuve (55-52). Après 2’, Nantes prend un temps mort. Remise en jeu nantaise. Sur une nouvelle faute sifflée contre les Guerrières, le public s’enflamme. Ce qui n’empêche pas les Déferlantes de revenir à 55-54. L’intensité monte aussi sur le terrain. A 7’20 de la fin, 3 fautes d’équipe à 2. Nantes souffre mais ne coule pas. Au contraire, c’est Shante qui commet sa 4ème faute personnelle et remet la balle dans les mains nantaises.

Virginie a remplacé Hélène et redonne de la vitesse au jeu. Et le score passe à 57-54. Juste avant que Romy ne commette sa 4ème faute et n’entre 3 points qui font du bien (60-54). Il s’agit maintenant de profiter des opportunités de jeu rapide. Ce que fait Mame, après un beau jeu en triangle : 62-54, à l’entrée du money-time. Mame qui fait entrer Villeneuve dans la pénalité, suite à une faute peu évidente (62-56). Attention Villeneuve ! La blanche hermine n’est pas tondue… A 3’52, coup dur pour Nantes : Wallace et ses 14 points quittent le terrain pour une 5ème faute personnelle. Et Nantes prend un temps-mort. Il reste 3’34 à jouer et tout est possible pour les 2 équipes.

Reprise. Jo, Romy, Mame, Virginie et Shante sur le parquet. Le public qui pousse. Les Z’Hurlants qui jouent. Et Nantes qui prend 3 points ! (62-59 à 2’45). Et Shante qui provoque et obtient les lancers. Qu’ils sont précieux ces 2 points à 2’39 de la fin du match (64-59). De nouveau, les ballons sortent en faveur des Nantaises. Les rebonds sont pour les visiteuses. Heureusement, les Déferlantes ne convertissent pas ces multiples tentatives. Fred demande un temps-mort pour recadrer son équipe à 2’08 du coup de sifflet final.

Ça va être chaud !!

Et Mame, sur passe de Shante, porte le score à 66-59. Il reste 1’30 à jouer et Nantes perd le ballon sur un marché. Dernière minute. Nouvelle faute nantaise. Mame aux lancers. C’est marqué ! (68-59). Ça sent bon la victoire !!

Nouveau temps-mort de Fred. Encore 50’’ à patienter pour le public (68-61 pour l’ESBVA-LM). Sur la remise en jeu, fort logiquement, Nantes provoque la faute pour reprendre le ballon au plus vite. Deux lancers loupés… Heureusement, Shante prend le rebond et Laeti conclut (70-61). Et c’est encore Shante qui entre les 2 derniers points du match. Score final 72-61. Gros match de Shante qui inscrit 15 points et a fait un travail énorme dans la raquette.

Victoire villeneuvoise qui fait du bien dans l'optique de la course aux Play-off !

Prochain rendez-vous au Palacium le 6 février en Euroligue.

Partenaires officiels