Les Guerrières domptent les Gazelles du BLMA au mental !

31 janvier 2021

On y est ! Après de longs mois d’attente, les Guerrières, qui devaient composer sans Courtney HURT, ont fait leur retour au Palacium, malheureusement sans leur public adoré, pour accueillir le BLMA, privé quant à lui des 2 ex-Villeneuvoises Ana Maria FILIP et Marie-Bernadette MBUYAMBA mais aussi Julie ALLEMAND. D’entrée de jeu, les 2 équipes sont parvenues à faire jeu égal avec, d’un côté, Haley PETERS (10 points, 4 rebonds) et, de l’autre, Cheyenne PARKER (2-2, 1’). Face à un collectif héraultais bien huilé et orchestré par ses 2 Américaines, Johanne GOMIS (13 points dont 3 sur 4 à 3 points) et les Villeneuvoises restaient patientes et appliquées pour trouver des failles chez l’adversaire (6-4, 3’). Un premier écart était créé grâce à notre Capitaine Johanne (11-4, 4’). Il ne fallait toutefois pas se relâcher puisqu’Ana DABOVIC (13 points, 6 rebonds) et ses partenaires, très présentes aux rebonds, étaient en embuscade (11-13, 6’). Alors que les Héraultaises commençaient à prendre leurs aises, Rachid MEZIANE devait recadrer ses troupes sur un temps mort (11-17, 7’). A l’expérience, Sandra YGUERAVIDE (15 points, 9 passes décisives) permettait à son équipe de ne rester à flot (17-23, 9’). Mais à la fin du premier quart-temps, le score était de 17 à 25.

Le deuxième quart démarrait mal pour les Villeneuvoises puisqu’au bout d’une poignée de secondes, Sandra YGUERAVIDE se voyait écoper d’une faute antisportive. Celle-ci permettait au BLMA de corser l’addition (17-29, 11’). Heureusement, Lisa BERKANI (10 points, 4 rebonds) redonnait de l’élan aux siennes (20-31, 12’), suivie de Clarince DJALDI-TABDI (11 points à 100% et 19 d’évaluation), toutes deux à longue distance (23-31, 13’). Rien n’était encore fait d’un côté comme de l’autre ! Les Guerrières le savaient et se battaient sans cesse (32-42, 18’). Porté par son duo US, Lattes-Montpellier ne se reposait pas sur ses acquis et poursuivait sa marche en avant. Si bien qu’à une minute de la fin de la première période, les filles de Thibaut PETIT menaient 34-49. Et c’est finalement sur le score de 39 à 53 que s’achevait le deuxième acte.

La seconde mi-temps ne commençait pas si bien que cela pour l’ESBVA-LM, qui devait subir les assauts adverses dès le retour sur le beau parquet du Palacium (39-59, 22’). Faisant preuve d’abnégation et de bonne volonté, Clarince DJALDI-TABDI et ses troupes continuaient de croire en elles (41-59, 23’). En face, Myisha HINES-ALLEN (27 points, 14 rebonds) était toujours en émoi mais rien n’était fait dans ce match, loin de là, à mi-parcours du troisième acte (50-64, 25’). Car comme souvent, la « grinta » de Sandra YGUERAVIDE a permis aux Villeneuvoises de reprendre des couleurs quelques instants plus tard (53-64, 17’). Dans la foulée, sa comparse sur le secteur extérieur, Lisa BERKANI, se chargeait de remettre leur équipe sous la barre des 10 points de retard (55-64, 28’), laissant augurer une fin de match haletante. Ce regain d’énergie villeneuvois était tout de même éteint par Cheyenne PARKER (28 points à 68%) et ses coéquipières, qui relançait la machine latto-montpelliéraine. Et c’est à nouveau sur un écart de 14 points que se terminait le troisième quart-temps (55-71, 30’).

Les Villeneuvoises, n’étaient pas abattues pour autant, à l’image de Haley PETERS puis Zoé WADOUX (6 points dont 2/2 à 3 points et 4 rebonds) pour revenir encore une fois à -9 (62-71, 32’). L’étau continuait à se resserrer, laissant entretenir l’espoir (64-71, 33’). Mais l’incendie déclenché par l’ESBVA-LM était éteint 2 minutes plus tard par Cheyenne PARKER, encore elle (64-74, 35’). Dans le money-time, les choses auraient pu se compliquer après la sortie définitive de Kariata DIABY (4 points, 1 rebond) pour avoir commis une cinquième faute personnelle. Mais au lieu de cela, Sandra YGUERAVIDE et ses « compañeras » (comprenez « coéquipières » ou « camarades ») s’enflammaient et ça se voyait au tableau d’affichage (70-74, 36’). C’est d’ailleurs sur un tir à 3 points de notre meneuse espagnole que les 2 équipes étaient de nouveau à égalité, avant que Djéné DIAWARA (14 points, 5 rebonds) ne marque en lay-up pour redonner l’avantage à Villeneuve au moment d’entamer la dernière minute du temps réglementaire (81-79, 39’). Alors qu’il restait un peu plus de 8 secondes à jouer et tandis que les 2 écuries étaient de nouveau au coude (83-83), Sandra YGUERAVIDE prenait le ballon de la gagne et filait vers le panier avec beaucoup de sang froid pour offrir la victoire à l’ESBVA-LM ! Score final : 85-83 !

Partenaires officiels