Les Guerrières dominent Charnay au bout du suspense !

11 octobre 2020

ESBVA-LM - Charnay : 64-57 a. p.

 

Une semaine après y avoir disputé leur premier match officiel, les Guerrières étaient de retour au Palais St Sauveur de Lille ce samedi soir, pour le plus grand plaisir de leurs supporters ! Mais dès les premières minutes, les Villeneuvoises ont mis du temps à se mettre en rythme, notamment défensivement, contrairement à leurs adversaires du soir (0-6, 2’). Quelques secondes plus tard, l’addition commençait à être encore plus salée pour un début de match (0-10, 3’), obligeant Rachid MEZIANE à prendre son premier temps mort de la partie. Ses consignes semblaient payantes puisque ses joueuses étaient plus agressives de chaque côté du terrain (2-10, 4’). Jo GOMIS (15 points, 5 rebonds) et ses coéquipières continuaient de se battre mais manquaient de réussite (25% sur l’ensemble du premier quart) en ce début de match (6-16, 8’). Et c’est après un lancer franc réussi par notre meneuse Sandra YGUERAVIDE (4 points, 3 rebonds) que s’achevait le premier quart-temps (9-18, 10’).

A l’entame du deuxième acte, Clarince DJALDI-TABDI (10 points, 11 rebonds, 23 d'évaluation) et ses partenaires avaient envie de montrer un autre visage (13-18, 11’). Au fil des minutes, Haley PETERS (12 points, 7 rebonds) and co. reprenaient des couleurs, ouf ! Elles revenaient ainsi à -1 après 4 minutes de jeu dans ce deuxième quart (19-20, 14’). Une minute plus tard, sur la ligne des lancers, Djéné DIAWARA (6 points, 9 rebonds) remettait les 2 équipes à égalité (20-20, 15’). En face, Charnay accélérait le mouvement pour repasser devant mais rien n’était encore fait dans cette première période (23-25, 17’). Et pour la première fois de la partie, c’est l’intérieure franco-malienne qui donnait l’avantage à son équipe, suivi d’une jolie contre-attaque dont Jo GOMIS était à l’initiative et à la conclusion (28-25, 19’). Une faute de l’ex-Villeneuvoise Jessica MAVAMBOU permettait à Sandra YGUERAVIDE et les siennes de creuser encore un peu plus l’écart et c’est finalement sur une avance de 4 unités en faveur de l’ESBVA-LM que s’achevait la première mi-temps (31-27, 20’).

A leur retour sur le parquet, les Guerrières avaient de nouveau revêtu leurs habits de combat (33-27, 21’). Mais à nouveau, l’ESBVA-LM et le CBBS se rendaient pratiquement coup pour coup avec tout de même encore un léger avantage pour les filles de Rachid MEZIANE (34-32, 24’). S’en est suivi un solide chassé-croisé dans lequel Mikayla COWLING (14 points 6 rebonds) et les siennes ne lâchaient rien (34-38, 25’). La confiance faisait de nouveau défaut dans les têtes villeneuvoises (34-43, 26’), obligeant Coach MEZIANE à les recadrer durant un temps mort. Heureusement, Jo GOMIS sonnait, comme souvent, la révolte pour montrer à ses troupes qu’il fallait encore et toujours se battre, imitée par Janelle SALAUN (39-44, 28’). C’est d’ailleurs sur ce même score que se terminait ce troisième acte.

L’atmosphère était irrespirable à cet instant de la partie et ce n’était pas à cause des masques que la situation sanitaire actuelle nous oblige à porter. Portées par Clarince DJALDI-TABDI, les Villeneuvoises restaient au contact de Charnaysiennes toujours aussi motivées (46-47, 33’), laissant augurer une fin de match des plus haletantes. En provoquant des fautes adverses, l’ESBVA-LM restait dans le coup même si, dans les 2 dernières minutes, elles étaient encore derrière sur le tableau d’affichage (50-52, 38’). C’est à cet instant que Courtney HURT ne flanchait pas sur la ligne des lancers, pour le plus grand plaisir de ses supporters. Si bien qu’à la fin du temps réglementaire, aucune des 2 équipes n’a réussi à se départager (52-52, 40’).

Revanchardes par rapport à leur début de match, les joueuses de l’ESBVA-LM montraient les dents dès les premiers instants de ce qui sera la seule et unique prolongation de cette rencontre, à l’image de Haley PETERS (53-52, 41’). L’ailière US était suivie par une Jo GOMIS en grande forme (60-54, 43’). Les 3 lancers obtenus par Mikayla COWLING n’entachaient pas le moral de nos troupes, surtout qu’elle n’en convertissait qu’un (60-55, 44’). Dans les dernières secondes, la priorité était de temporiser en faisant défiler le chronomètre sans se faire surprendre. Contrat largement rempli puisqu’au courage, les Guerrières finissaient par l’emporter 64-57 et décrocher leur première victoire en championnat, qui en appelle d'autres !

 

Allez l'ESBVA-LM !!!

Allez les Guerrières !!!

 

Crédit photo : Philippe DETAY

Partenaires officiels