KARIATA DIABY : "JE VAIS FAIRE TOUT MON POSSIBLE POUR REVENIR PLUS FORTE QUE JAMAIS"

18 septembre 2019

Peux-tu te présenter au public villeneuvois et nous parler de ta carrière ?

Bonjour, je me nomme Kariata Diaby, j'ai 24 ans. 
Je suis internationale ivoirienne née à Daloa (Côte d'ivoire) et joueuse cette année à Villeneuve d'Ascq.
Ma carrière a débuté en France en août 2014. 
Après avoir remporté les jeux de la francophonie en 2013 à Nice, j'ai posé mes valises à Voiron dans le centre de formation qui faisait sport et étude. 
J'ai joué avec l'équipe première en Nf2 double championne de France avec une montée en Nf1.
J'ai fait une deuxième saison en Nf1. 
Après j'ai été à Charnay-lès-Mâcon en ligue 2 pour la saison 2017-2018, nous avons malheureusement perdu en demi-finale des play-off.
Pour la Saison 2018-2019 direction Landerneau pour une expérience en ligue, ce qui était tout nouveau pour moi.
J'ai su prendre mes repères dans cette ligue où nous avons été en quart ce qui était génial pour un promu comme le disait tout le monde. Je suis très fière de cette saison ou j'ai fini parmi les meilleures joueuses. Me voilà aujourd'hui à Villeneuve d'Ascq pour la saison 2019-2020.


Que peux-tu nous dire sur le parcours de la Côte d’Ivoire durant l’Afrobasket 2019 ?

Mon parcours à l'afro basket 2019 avec l'équipe nationale ivoirienne a été assez rapide, étant donné que je me suis blessée pendant le match de pré-Can contre l'Angola ce qui arrive quand on est sportif malheureusement et c'est tombé sur moi lol.


Pourquoi avoir choisi de quitter Landerneau Bretagne Basket pour t’engager avec Villeneuve d’Ascq ?

Tout d'abord cela a été difficile pour moi de faire un choix cette année. Pour moi signer à Villeneuve d'Ascq me paraissait être le meilleur choix, à la base c'était pour la coupe d'Europe mais le club ne s'est malheureusement pas qualifié. Mais avant la fin de saison j'avais déjà donner ma parole et mon accord pour venir renforcer l'équipe. Pour moi c'est un nouveau challenge que je me suis lancé, venir jouer à Villeneuve et aider le club à se qualifier pour la coupe d'Europe.
À Villeneuve d'Ascq je me rapproche un peu de ma famille (sœur et frère) qui sont sur Paris.
C'est également un club accueillant comme le LBB l'a fait pour moi, tout est accessible ici la ville, l'encadrement et je rejoins mon ancien coach Tonio De Barros.


Les examens pratiqués la semaine dernière ont malheureusement montré que tu allais devoir te faire opérer et qu'ensuite, tu seras absente entre 6 et 8 mois. Dans quel état d'esprit es-tu aujourd'hui ?

C'est difficile pour moi de l'expliquer, quand tu apprends que tu seras abscente 6 à 8 mois sans jouer au basket.
Après cela fait parti des aléas du sport, les blessures arrivent souvent. Malheureusement c'est une grosse blessure cette année.
J'avais du mal à comprendre et à accepter car c'était un choc psychologique et je devais me poser d'importantes questions. 
Tout ce que je peux faire avant mon intervention c'est me préparer mentalement à cela et plus tard suivre ma rééducation. 
Je vais faire tout mon possible pour revenir plus forte que jamais.
Certaines blessures sont vues comme un frein moi je le vois comme une étape qui m'aidera à surpasser des difficultés car cela me renforcera mentalement.


Qu'est-ce qui t'attend dans les prochaines semaines et mois ?

Ce qui m'attends dans les prochains jours; déjà me faire opérer, après suivre une bonne rééducation après le reste on verra comment cela se passera dans les prochains mois.
Mais je serais là pour soutenir mon équipe, même si je ne serai pas sur le terrain. Les filles pourront compter sur mon soutien et mon encouragement dans les bons moments et ceux un peu plus difficiles.

Qu’as-tu envie de dire aux supporters des Guerrières ?

Ce que j'ai à dire aux supporters et ce que j'espère c'est qu'ils viendront nombreux à nos matchs. 
Qu'ils nous soutiennent car c'est très important d'être pousser durant les matchs et les encouragements nous boostent énormément pendant les moments difficiles. 
Le public fera le sixième joueurs sur le terrain, j'ai hâte de les rencontrer et entendre leurs chants durant les rencontres. 
Nous passerons de bons moments je n'en doute pas et j'espère que cette nouvelle aventure à Villeneuve-d'Ascq sera positive, enrichissante sportivement et humainement pour nous tous.

Partenaires officiels