Fayzat Djoumoi : "Impatiente de repartir en mission"

09 septembre 2019

Peux-tu te présenter aux supporters des Guerrières ? Quel a été ton parcours ?

Je me présente : Fayzat Djoumoi, j’ai 18 ans et je sors du pôle France. J’ai commencé le basket à 12 ans dans un club à Mayotte et j’ai effectué la même année les tests d’entrée au pôle espoir de la Réunion où j’ai donc passé par la suite 2 ans. A 14 ans, j’ai pu intégrer le centre de formation de Tarbes avec 1 an en avance (au niveau scolaire), suite à la visite au pôle de la Réunion de François Gomez (TGB) . J’ai ensuite fait le parcours sélectif d’entrée à l’INSEP où j’ai été formée de 2016 en 2019. J’ai été championne d’Europe en 2017 avec les u16 France , et vice championne du monde en 2018 avec les U17 France avec ma coéquipière de longue date Zoé

 

Quels sont tes points forts sur le terrain ?

Sur le terrain mes qualités athlétiques m’ont beaucoup aidées jusqu’ici et font de moi une joueuse dure et énergique. La défense et le rebond sont mes bases de jeu et je dirais aussi que la gestion de mes émotions est un point fort.

 

Dans quelques semaines, tu vas vivre ta première expérience en LFB. Dans quel état d’esprit es-tu ?

Dans quelques semaine, c’est le début d’une nouvelle aventure après ces 3 ans de formation à l’INSEP, je suis impatiente de repartir en mission et de travailler avec un nouveau groupe ! La motivation bien sûr et l’impatience sont mes premiers sentiments.

 

Cet été, comment as-tu préparé cette première saison dans l’élite ?

J’ai fait énormément de musculation, surtout au niveau du haut du corps pour endurcir encore plus mon jeu , je me suis entraînée notamment au niveau du tir et du dribble.

 

Pourquoi avoir accepté de rejoindre l’ESBVA-LM ? Quelles sont tes attentes de cette première année ?

J’ai accepté de rejoindre l’ESBVA-LM car je connais le club et son palmarès, et c’était de loin ma meilleure proposition. Les échanges que j’ai eu avec le coach et le general manager ont été d’autant plus convainquants car on était en accord et la base de travail est très intéressante. Je pense partager les valeurs du club et j’en ai hâte. Cette année, collectivement, je souhaite réunir mes qualités afin d'être efficace et être une joueuse de confiance dans le groupe. J’aimerais moi-même gagner encore plus en maturité sur le terrain, vraiment progresser sur mes faiblesses et/ou points à améliorer et vraiment me trouver une réelle identité sur un terrain de basket.

 

As-tu un petit mot pour tes futurs supporters ?

Si j’ai un petit mot pour les futurs supporters, c’est que nous sommes impatientes de retourner au travail et de se faire plaisir. Je suis une personne et une joueuse ouverte, à l’écoute. C’est une fierté de rejoindre les Guerrières.

Partenaires officiels