Face à Tarbes, les Guerrières ont maîtrisé leur sujet de bout en bout

22 février 2020

ESBVA-LM 72-58 Tarbes

 

Il n’a fallu qu’une tout petite poignée de secondes pour voir Keisha HAMPTON (10 points, 4 rebonds) s’illustrer (2-0, 1’). Après de longues semaines de trêve, les Villeneuvoises ont montré qu’elles les avaient mises à profit pour travailler, notamment défensivement puisqu’elles empêchaient les Tarbaises de trouver la cible en début de match (7-2, 4’). Au courage, Tima POUYE (12 points dont 2/3 à 3 points) et ses partenaires commençaient à rentrer dans le match et même à faire jeu égal avec leurs hôtes (12-11, 7’). A 3 minutes de la fin du premier quart-temps, alors que les Villeneuvoises menaient 14-11, une coupure de courant plongeait le Palacium dans l’obscurité totale ou presque. Au moment de la reprise, le TGB avait repris du poil de la bête par le biais de Louice HALVARSSON (10 points, 6 rebonds) notamment (14-15, 9’). Mais heureusement, l’expérience de Mame-Marie SY-DIOP (4 points, 4 rebonds) et de Jo GOMIS (11 points, 7 rebonds) permettaient à l’ESBVA-LM de repartir de l’avant. Si bien qu’après 10 minutes de jeu, Villeneuve d’Ascq, bien qu’en effectif réduit avec l’absence de Zoé WADOUX, menait 19-15.

Les filles de Rachid MEZIANE enchaînaient le deuxième quart-temps avec toujours la même détermination, à l’image de Regan MAGARITY (21-17, 11’). Et l’autre bonne nouvelle du soir, c’est le retour aux affaires de Lorraine LOKOKA (1 point, 1 rebond en 5 minutes), blessée depuis le début de saison et qui allait s’avérer précieuse, notamment sur le plan défensif. La machine des Guerrières commençait à bien se mettre en marche puisqu’elles continuaient d’asseoir leur domination au milieu du deuxième quart (26-19, 15’). Du haut de ses 19 ans, Marie PARDON (9 points,2 rebonds) tentait de sonner le glas dans les rangs tarbais mais en face, K. B. SHARP (8 points dont 2/3 à 3 points) et les siennes ne paniquaient pas et franchissaient même la barre des 10 points d’avance (32-22, 18’). Après 2 lancers francs de l’internationale tricolore Marine FAUTHOUX (4 points, 6 passes décisives), les 2 équipes regagnaient les vestiaires pour la pause sur le score de 34 à 26.

Christelle DIALLO (12 points, 2 rebonds) et ses coéquipières revenaient sur le parquet avec encore plus de motivation qu’auparavant pour continuer de creuser l’écart (38-26, 21’). Et même si Louice HALVARSSON ou encore Margaux GALLIOU-LOKO (10 points, 2 interceptions) tentaient d’éteindre l’incendie, Keisha HAMPTON restait sur le qui-vive pour raviver la flamme (40-28, 22’). Le pallier des +15 était franchi par notre ailière américaine, pour le plus grand bonheur des z’Hurlants et de l’ensemble des supporters villeneuvois présents encore en nombre ce samedi soir (43-28, 23’). D’autant sur un coast-to-coast dont elle seule a le secret, Miss HAMPTON contribuait à ce que son équipe reste sur de bons rails trois minutes plus tard (47-32, 26’). Il n’a ensuite fallu que 2 minutes pour que, sur un lancer franc, Regan MAGARITY (7 points, 6 rebonds) donne cette fois 20 points d’avance aux siennes (55-35, 28’). Et sur un lay-up de Courtney HURT au buzzer, le troisième quart s’achevait sur le score de 61 à 39 après que les Guerrières ont planté un étincelant 27-13 en 10 minutes.

Le dernier quart débutait sur un pied d’égalité entre les deux formations (65-41, 33’) mais il fallait se méfier des Hautes-Pyrénéennes, qui en avaient encore sous les baskets même si l’avance prise par une Courtney HURT en très grande forme (16 points, 6 rebonds) et les Guerrières était déjà conséquente (67-46, 34’). A ce moment de la partie, Rachid MEZIANE ouvrait son banc et octroyait du temps de jeu à Fayzat DJOUMOI (3 rebonds) et Binta DIALLO pour apporter leur pierre à l’édifice. A moins de 2 minutes du terme, Keisha HAMPTON se voyait écoper de sa 5ème faute personnelle synonyme de sortie définitive mais il en fallait beaucoup plus pour inquiéter l’ESBVA-LM (72-58, 39’). La messe était dite et les Guerrières s’imposaient finalement sur ce même score et récupèrent donc le point average. Il faut désormais patienter jusqu'à la fin du week-end pour savoir à quelle place elles sont désormais au classement !

 

Crédit photo : Bièrenard Photographie

Partenaires officiels