Elles ont été dominées de la tête et des épaules

07 octobre 2019

Villeneuve d'Ascq 60-100 La Roche-Vendée

 

Après un long weekend d’attente, L’ESBVA-LM jouait contre la Roche Vendée le dernier match de l’Open, comptant pour la première journée de Ligue féminine, elles ont été dominées de la tête et des épaules 60 à 100.

Les Villeneuvoises n’y ont cru que pendant 5 minutes (12-18). Les Vendéennes commencèrent leur marche en avant, 27 points en 6’ 30 (10/13 aux tirs) et 12-36 à la fin du 1er quart temps.

Malgré les temps morts pris par Rachid MEZIANE durant lesquels il tente de provoquer une réaction de ses joueuses, rien y fait, un trou noir de 11 minutes et un sanglant 0-29 (13-47 à la 16’). La capitaine Jo GOMIS avouait « on a pris une claque dès le départ ».

Lisa BERKANI a bien tenté de sonner la révolte avec 3 paniers d’affilé (2 à 3 Pts et 1 à 2Pts).

Les Villeneuvoises étaient désemparées, amorphes et sans jus, la mi-temps fût sifflée sur le score de 29 à 63 (34,5% à 54.8% de réussite).

Au retour des vestiaires, les filles de La Roche n’ont rien lâché, Uju UGOKA trouvait la mire et enchaînait 3 paniers à 3 points, l’écart grandit et passe à 41Pts (42-83) à la fin du 3ème quart temps.

Emmanuel BODY (Coach de la Roche Vendée) profitait de cette victoire largement acquise depuis un moment, de faire tourner ses joueuses sur le 4ème quart temps et l’écart continuait à augmenter +47 pts (45-92).

C’est la jeune Kendra CHERY, ex-pensionnaire de l’INSEP (sous licence ESBVA-LM) et prêtée par Lyon, qui s’offrait du tir primé le 100ème point.

Grâce à un collectif incroyable et imposant toutes les joueuses de la Roche Vendée (10) ont scoré.

Dans un sursaut d’orgueil, Courtney HURT et Lisa BERKANI trouvent quelques solutions individuelles et les Guerrières remportèrent le dernier quart temps (18-17).

30 minutes avant le début du match, les 82 Z’hurlants qui se sont déplacés, n’ont pas arrêté de soutenir les joueuses et ont animé les tribunes et pendant toute la durée de celui-ci. Ils sont très déçus du résultat mais peuvent partir de Paris la tête haute.

Les filles de l’ESBVA-LM ont été battues dans tous les secteurs, 35,6% à 54,3% aux tirs, 35% à 50% à 3Pts, 21 à 54 rebonds, 13 à 23 passes décisives, à noter l’évaluation collective de la Roche Vendée 135.

« Il faut que tout le monde y voie ses responsabilités, c’est une leçon, déclarait Rachid MEZIANE. Il y a beaucoup de choses à revoir, que cela concerne les comportements de chacune ou la cohérence collective ».

« On n'a rien lâché, même en deuxième mi-temps car on sait que ça pouvait devenir un match piège si elles commençaient à remonter, a commenté Caroline HERIAUD la capitaine de la Roche-Vendée. On veut montrer que l'an dernier, ce n'était pas un coup de chance (la Roche Vendée a terminé 5e, se qualifiant pour l'Eurocoupe). On reste dangereuses ».

ESBVA-LM – ROCHE VENDEE : 60-100 (12-36, 17-27, 13-20, 18-17)

ESBVA-LM : Sharp 7, Gomis 5, Hampton 10, Hurt 8, Diallo 9 puis Berkani 14, Hollivay 7, Wadoux, Djoumoi. Entraîneur : Rachid MEZIANE

LA ROCHE VENDEE : Hériaud 9, Bailey 15, Lucet 9, Ugoka 17, Amant 9 puis Samson 7, Monpierre 16, Chery 4, Farkasova 4, Ngoyisa 10. Entraineur : Emmanuel BODY

 

Crédit photo : Jérôme LE BRIS

Partenaires officiels