Défaite en terres lyonnaises pour les Guerrières

14 janvier 2021

Après l’avoir emporté face à Landerneau (76-69), les Guerrières se déplaçaient ce mercredi à Lyon pour affronter le LDLC ASVEL Féminin. C’est Haley PETERS (12 points, 7 rebonds) qui ouvre le score avec deux points sur un tir à mi-distance. Les deux effectifs ne parviennent pas à creuser l’écart dans ce premier quart temps (9-10, 5’). L’entrée de notre ancienne meneuse, Ingrid TANQUERAY (12 points, 6 passes décisives) du côté de l’ASVEL, fait mal aux Villeneuvoises qui voient les locales se détacher (19-12, 7’). L’adresse derrière la ligne à 3 points des joueuses de Valéry DEMORY fait la différence face à des villeneuvoises qui tentent tant bien que mal de réduire l’écart par l’intermédiaire de Lisa BERKANI (17 points, 4 rebonds, 4 passes décisives). Deux lancers francs d’Helena CIAK clôture le score de ce premier quart-temps (27-17, 10’).

Le deuxième acte reprend comme le précédent s’était terminé avec des joueuses villeneuvoises qui subissent le rythme et les tirs à 3 points des Lyonnaises (35-19, 14’). Les balles perdues et les actions stériles s’enchaînent chez les joueuses de Rachid MEZIANE mais c’est Sandra YGUERAVIDE (11 points, 3 passes décisives), à trois points, qui permet aux Guerrières de se remettre sur les bons rails. Cependant, le rouleau-compresseur du LDLC ASVEL Féminin fait très mal au collectif de l’ESBVA-LM (40-24, 17’). Les Guerrières rejoignent les vestiaires avec un retard conséquent sur deux nouveaux points pour Marine JOHANNES (49-31, 20’).

Au retour des vestiaires, les visiteuses, emmenées par Jo GOMIS (11 points, 5 passes décisives), montent d’un cran leur pression défensive mais ne parviennent pas à réduire l’écart (51-34, 23’). Dans ce troisième quart-temps, les défenses avaient pris le dessus sur les attaques avant deux tirs à trois points pour l’ASVEL qui leurs permettent de conserver une avance confortable au tableau d’affichage. Avec un deuxième match en quatre jours, les deux effectifs commencent à fatiguer mais les Guerrières réduisent l’écart sur un tir au buzzer d’Haley PETERS (62-49, 30’).

Dans le sillage de Marine JOHANNES (13 points, 7 passes décisives) et de Nayo RAINCOCK (15 points, 10 rebonds), les Lyonnaises reprennent de plus belle leur marche en avant et creusent encore un peu plus l’écart (68-49, 34’). Avec 4 points consécutifs de Courtney HURT, les Guerrières se donnent le droit d’espérer encore à la victoire, espoirs très vite annihilés par les joueuses de Valéry DEMORY (74-59, 37’). Les Villeneuvoises jettent leurs dernières forces dans la bataille mais n’y arriveront pas et n’auront jamais vraiment réussi à faire douter les joueuses de Lyon. Les Guerrières s’inclinent donc sur le parquet du LDLC ASVEL Féminin avec en prime un tir à trois points de la jeune Lyonnaise Juste JOCYTE (14 ans) au buzzer (85-68, 40’).

 

Crédit photo : Infinity Nine/Claire Porcher

Partenaires officiels