Déception pour la dernière à domicile...

17 décembre 2018

Pour ce dernier match à domicile avant la fin d’année, le Palacium avait revêtu ses habits de fêtes : un public bruyant et bon enfant, une boutique achalandée comme jamais, un derby sur le parquet… 

Bref, des conditions idéales pour passer une fin d’après-midi agréable.

Côté terrain, il y avait aussi l’impérieuse nécessité de faire oublier la claque reçue mercredi en Euroligue. La mobilisation était donc de mise chez les Guerrières.

Le 1er quart temps débutait avec Jo, Mame, Magali, Angie et Christelle. Virginie étant toujours out, à la suite de sa blessure à l’épaule, Romy à peine remise de son torticolis, Fred allait devoir faire avec un nombre de rotations limitées durant la rencontre.

Une entame intéressante et des équipes qui visiblement cherchaient les bons réglages amenaient à un score de parité après 4’ de jeu (10-10). C’est à ce moment que Villeneuve prit un léger avantage (12-10, puis 14-10 à 1’12 de la fin de période). Mais Saint Amand ne s’en laissait pas compter et par un panier primé, suivi de lancer-francs (l’ESBVA-LM étant dans la pénalité), l’équipe du Hainaut prenait les commandes (14-17). Finalement, la fin de quart temps fut sifflée sur le score de 16-20, en faveur des visiteuses.

Rien de dramatique mais des signaux de fébrilité renvoyaient par les Guerrières laissaient deviner que la partie n’était pas gagnée.

A la reprise, Fred envoyait sur le parquet Jo, Christelle, Angie Laetitia et Romy. Après 2’ de jeu, le score était passé à 20-23 : les Guerrières, comme mercredi, continuaient à courir derrière leurs adversaires. Pire, elles montaient très vite dans les fautes d’équipe et atteindre les 4 fautes après 3’ de jeu. Pour autant, Christelle ramenait Villeneuve à 1 point (22-23) mais Saint Amand répliqua à 3 points, et Villeneuve en fit autant (25-26 à 6’ de la mi-temps) ! La 5ème faute d’équipe villeneuvoise envoya le Hainaut, qui n’en demandait pas temps, sur la ligne des lancers (25-28 à 5’03 du buzzer puis 25-31 à 4’). Le money time fut un échange « de coup pour coup » (27-32, 29-35, 32-35) pour finalement atteindre le score de 34-41 à la mi-temps, en faveur des visiteuses. L’ESBVA-LM venait de perdre les deux quart temps, et semblait en difficulté devant une équipe du Hainaut disciplinée et bien organisée.

Pourtant, les statistiques renvoyaient l’image d’un match équilibré : 44% de réussite au shoot pour Villeneuve, 45% pour Saint Amand. 4 paniers à 3 points marqués pour les Guerrières contre 3 pour les Green Girls. La différence venait surtout du nombre de shoots tentés : 14 côté villeneuvois seulement, contre 29 côté Hainaut.

La différence était là !

Au retour des vestiaires, Fred modifiait une nouvelle fois son schéma et envoyait Christelle, Shante, Angie, Mame et Laetitia reprendre le match. Villeneuve, plus sérieuse, réussissait à remonter et après un peu plus de 4’ de jeu, les Guerrières était revenues à -2 (43-45). Mais, comme sur chaque chevauchée pour rester au contact, de l’énergie avait été laissée sur le parquet. Et Saint Amand, tel un félin guettant sa proie, remit un coup d’accélérateur (44-48, puis 44-51 par un 3 points de Pauline à 4’ de la fin du quart temps). Finalement, c’est l’ESBVA-LM qui emportait la période (18-13), permettant aux locales de recoller aux visiteuses (52-54) avant l’entame du dernier quart temps. Les Guerrières restaient à flot grâce à une (encore) impressionnante Magali (17 points à ce moment du match).

La dernière période démarrait avec Jo, Christelle, Magali, Angie et Laetitia sur le parquet. Et le mano-a-mano reprit de plus belle : 54-58 après 2’23 de jeu, puis 55-58 à 6’30 de la fin. La tension montait et Saint Amand collectionnait les fautes (5 fautes d’équipe avec encore plus de 5 minutes à jouer). Cependant, le Hainaut Basket tenait bon la barre du match : 57-63 à 4’36 de la fin de match (et 22 points pour Magali, qui terminera à 25 et 27 d’éval’). La pression augmentait au fil de secondes qui passaient… et Villeneuve se retrouva, à nouveau, à un panier de Saint Amand (68-70 à 2’04 de la fin de partie). Puis à 1 point à 1’30 (70-71) ! La salle était en ébullition et le parquet en fusion ! Et, alors que le SAHB aurait pu craquer, c’est tout l’inverse qui se produisit… L’ESBVA-LM força son jeu, Saint Amand verrouilla la défense, assomma Villeneuve à 32’’ de la fin (70-73).

Avant d’enterrer définitivement l’espoir d’une victoire métropolitaine dans les ultimes secondes.

Score final : 70-77. Une nouvelle désillusion…

Partenaires officiels